Airbags défectueux : des milliers de voitures Citroën rappelées pour des défauts dangereux, un modèle Dacia également recherché

Plusieurs milliers de Citroën C3 et DS3 fabriquées entre 2009 et 2019 ont été rappelées pour un défaut dans leurs airbags produits par l'enseigne Takata. Quelques jours plus tard, c'est au tour du fabriquant automobile Dacia de rappeler un de ses modèles de Duster II. Sur les réseaux, les automobilistes dénoncent la situation.

Un simple courrier qui a provoqué l'ire de milliers de conducteurs et de conductrices cette semaine. Tout a commencé ce 13 mai 2024, lorsque des propriétaires de Citroën C3 et DS3 fabriquées entre 2009 et 2019 ont reçu une lettre leur demandant "de cesser immédiatement de conduire" leur véhicule et de "prendre contact au plus vite avec leur concessionnaire". Le fabriquant automobile met en avant un défaut d'airbag qui pourrait "provoquer des blessures graves, voire mortelles".

Ces airbags produits par l'entreprise Takata (qui a déposé le bilan en 2017) concernant plus de 60 millions de véhicules dans le monde, parmi 34 marques automobiles. Interpellé sur le sujet, le groupe automobile Stellantis - qui produit des Citroën dans le Nord - indique que les "produits chimiques contenus dans ces coussins gonflables Takata peuvent se détériorer avec le temps, en particulier lorsqu’ils sont exposés à des conditions climatiques chaudes et humides."

Le risque de rupture de l'airbag est donc accru, mettant évidemment en danger les automobilistes. En cas d'inquiétude, Stellantis explique que les propriétaires peuvent contacter le numéro France (+33) 0805980402 de Citroën, joignable du lundi au samedi.

Le choc de la découverte

Sur X, les particuliers ayant reçu le courrier de Citroën partagent leur incompréhension, mais surtout leur colère. L'ex-journaliste Navina Kaden a notamment pris la parole dans un "thread horreur".

En ironisant, non sans irritation, elle raconte : "Quand tu rentres de ton week-end au volant de ta Citroën, tu arrives chez toi, tu ouvres ta boîte à lettres et tu reçois un courrier de Citroën te demandant de ne plus conduire ta voiture à cause d’un risque mortel lié à ton airbag."

Navina a acheté sa voiture en 2016. Apprenant qu'une campagne de rappel de ces véhicules avait déjà eu lieu en 2013 aux États-Unis, l'internaute pointe du doigt "certains constructeurs" qui "ont donc continué à équiper les véhicules avec cet airbag", en toute connaissance de cause.

Une histoire qui n'est malheureusement pas un cas isolé, beaucoup de propriétaires de Citroën ont pris peur en lisant leur courrier. "C'est un peu comme être dans un film à Cannes", fustige un internaute.

Un manque de continuité pour les victimes

Une fois le choc de la nouvelle passé, un nouvel obstacle vient attiser la colère des victimes de Citroën et Takata : la difficulté rencontrée par les concessionnaires pour trouver des pièces de rechange. "Lundi matin, tu appelles le garage. Qui n'a rien. Ni airbag ("On va commander, mais on ne vous cache pas que cela va prendre du temps"), ni véhicule de remplacement", relate le journaliste Dimitri Moulins.

L'internaute raconte ses difficultés à trouver un véhicule de courtoisie dans un long thread sur X. Selon Dimitri, sa demande de voiture de prêt a été refusée faute de numéro de commande (pour de nouveaux airbags). Pourtant le directeur de la communication de Citroën a annoncé qu'un véhicule devrait être prêté aux propriétaires pendant la réparation. Mais les concessionnaires ne disposent pas d'assez de véhicules pour répondre à toutes les demandes.

Un problème similaire chez Dacia

En parallèle de cette affaire Citroën-Takata, le site Rappel Conso fait savoir que le fabriquant automobile Dacia a également lancé un rappel pour une Duster II, qui présente un problème d'airbag défectueux. "Les airbags du rideau gauche peuvent être défectueux. En cas d'accident, ils peuvent provoquer une pression interne excessive et une détonation plus puissante que prévu. Cela peut blesser les occupants du véhicule", mentionne le site. Selon Dacia, le fabriquant n'a rappelé que 11 en France pour remplacer un airbag potentiellement défectueux. Le fabriquant précise qu'il ne s'agit pas d'airbag Takata.

Pour savoir si votre Duster est la voiture concernée par ce rappel, rendez-vous sur le site de Dacia et rentrez votre numéro VIN.