5 autos-écoles liquidées, 300 clients se réunissent pour récupérer leur argent

Près de 300 plaintes ont déjà été déposées pour abus de confiance. Mais après indemnisation des moniteurs des autos-écoles de "Connect Permis" de Saint-Omer, Aire-sur-la-Lys, Hazebrouck, Lillers et Arques, les clients pourront-ils récupérer leurs paiements effectués en amont ?

Selon l'avocat Bertrand Wattez, intervenu lors de l'organisation d'une réunion publique à Aire-sur-la-Lys, ce vendredi 10 mai 2024, les autos-écoles franchisées "Connect Permis" de Saint-Omer, Aire-sur-la-Lys, Hazebrouck, Lillers et Arques, ont été liquidées le 2 mai 2024 par le tribunal de commerce de Boulogne-sur-Mer.

durée de la vidéo : 00h00mn40s
Tatiana Brémont, victime de la fermeture de l'auto-écoles d'Aire et modératrice d'un groupe Facebook rassemblant les clients floués. ©France Télévisions. D. Deparnay et S. Gurak

L'avocat était présent à Aire-sur-la-Lys pour conseiller aux clients victimes de la fermeture des 5 agences de porter plainte et de se porter partie civile pour obtenir réparation.

durée de la vidéo : 00h02mn07s
Réunion publique à Aire-sur-la-Lys après la liquidation de 5 auto-écoles ©France Télévisions. D. Deparnay et S. Gurak

Action judiciaire de groupe ?

Par la liquidation prononcée le 2 mai, une dizaine de salariés, moniteurs d'auto-école, perdent leur emploi. "Ils ne sont en rien responsables", précise Tatiana Brémont, victime d'Aire-sur-la-Lys, qui a versé 1 200 euros pour le permis de son fils. Ce dernier doit aller travailler à Calais et il n'a fait que deux heures de conduite. 

Tatiana Brémon estime que 600 personnes lésées par les fermetures d'agences se sont rassemblées dans un groupe Faceboook. Une action judiciaire de groupe pourrait s'organiser. "Ce qui est extraordinaire, c'est que les autos-écoles concernées communiquaient sur la rapidité et l'aspect peu cher de l'obtention du permis", commente Bertrand Wattez. "C'est ubuesque... Comment fait une jeune infirmière maintenant pour aller ou travailler ou à sa formation ?", interroge-t-il.

durée de la vidéo : 00h00mn43s
Tatiana Brémont indique la marche à suivre pour les clients victimes. ©France Télévisions

D'autres réunions d'information devraient suivre. Nous avons tenté de contacter les gérants des autos-écoles, sans succès. 

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité