Animaux de compagnie : l'été chargé des pet-sitters dans les Hauts-de-France

Plus de 1 800 animaux ont déjà été abandonnés cet été dans les Hauts-de-France, selon les chiffres de la SPA Hauts-de-France. Il existe pourtant des solutions pour faire garder son chat ou son chien en période estivale. Explications.

Ils s'appellent Victor ou Montaine, sont tous les deux nordistes et adorent les animaux au point d'avoir transformé leur passion en métier. Victor est pet-sitter, Montaine gère une pension pour chiens. 

Juillet et août sont leur deux plus gros mois de l'année. Ils travaillent 7 jours sur 7. Il faut dire qu'ils doivent gérer quotidiennement entre 10 et 20 animaux, c'est à dire les nourrir, les laver, les sortir et leur montrer un peu d'attention!

Pension

Montaine Vanhaecke a monté sa pension pour chiens dans les Flandres. Les premiers occupants sont arrivés en juin. 20 boxs en pleine nature : " c'était un rêve d'enfant, travailler avec les chiens, et quand j'étais petite je mettais mon chien en pension pendant les vacances, alors j'ai voulu faire la même chose", confie la jeune femme.

Et la demande est là : les box sont complets tout l'été, ces derniers jours, elle a dû refuser 30 demandes ! A chaque vacances scolaires, les propriétaires cherchent à faire garder leur chien. Des propriétaires qui partent plus sereins en vacances : " on ne voulait pas l'emmener, explique David Briez, le maître de Pepone, avec la voiture, dans la location, trop compliqué. Il est mieux ici, c'est la troisième fois qu'il vient!"

durée de la vidéo : 00h02mn04s
Un pension pour chiens dans les Flandres ©Alice Rougerie, Sébastien Gurak / France TV

Pour 15€ par jour, le chien est logé dans un enclos de 5m², il est sorti deux fois par jour et la gérante des lieux assurent même la correspondance avec les propriétaires. Elle envoie des photos voire même des vidéos à ceux qui ont besoin d'être rassurés. 

On sait qu'elle a passé de bons moments ici, raconte Emilie Bodo, la propriétaire d'Opra, on a eu des nouvelles, on était rassuré, tout le monde est content comme ça!"

Pet-sitter

Lui aussi donne quotidiennement des nouvelles aux propriétaires des animaux qu'il garde. Après un début de carrière dans la logistique, Victor Lemahieu s'est reconverti. Son métier : pet-sitter, sorte de baby-sitter pour animaux. Il a suivi une formation de 3 jours et s'est lancé dans l'auto-entreprenariat.

Le jeune homme se déplace à domicile chaque jour. Pour 15€ la demi-heure, " je brosse le chat, ramasse la litière, met des croquettes, change l’eau et lui fais surtout beaucoup de caresses! C'est comme-ci c'était le mien!

durée de la vidéo : 00h02mn11s
L'été fou des pet sitters ©Loïc Beunaiche, Alice Mouchard / France TV

Les bons mois d'été, il gagne jusquà 3 000€. Voilà qui compense d'autres périodes plus calmes. Montaine, elle, espère pouvoir aggrandir sa pension et accueillir jusqu'à 40 chiens en même temps!