• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Armentières : un photographe britannique recrée des clichés de la Grande Guerre 100 ans après

© David McLellan (en 1918) et Philip Coburn (en 2018)
© David McLellan (en 1918) et Philip Coburn (en 2018)

Philip Coburn, un photojournaliste du Daily Mirror anglais s'est récemment rendu à Armentières.

Par Quentin Vasseur

Nous sommes en février 1918 à Armentières et un photographe du Daily Mirror David McLellan aperçoit cinq soldats Britanniques aider un prêtre au milieu des ruines.

Il les suit, puis les immortalise sur les marches de l'église Saint-Vaast alors qu'ils aident le Père Léon Peulmeule à mettre cinq statuettes en bois à l'abri des bombardements allemands.  
 

Paroisse Des Douze Apôtres

Des photos à Cent ans d'écart ! Voici la belle histoire : En 1918, le photographe anglais David Mc Lellan prit en photo 5 soldats Britanniques...


 

Des statuettes "parfaitement préservées"


Un siècle plus tard, un autre photographe du Daily Mirror, Philip Coburn, se rend à Armentières et y découvre que les cinq statuettes sont "parfaitement préservées", raconte-t-il dans un article du tabloïd britannique.

Surtout, il entreprend avec l'abbé Luc Lesage de prendre les mêmes photos, cent ans après, en demandant aux paroissiens de prendre la place des soldats. 
 

Les gens d'Armentières auront toujours ce souvenir de ce qu'il s'est passé en 1918


"C'est incroyable que ces statues aient survécu après tout ce qu'il s'est passé à l'époque, c'est juste extraordinaire. L'église elle-même a été
complètement détruite
" confie au tabloïd Sylvie Duclercq, une paroissienne de 62 ans au journaliste britannique. 

"Pour nous, c'est incroyable que cette photo existe pour montrer comment les statues ont été sauvées" ajoute-t-elle. "Grâce au photographe du Daily Mirror, les gens d'Armentières auront toujours ce souvenir de ce qu'il s'est passé en 1918."




 

Sur le même sujet

Recette de la pâte à tartiner par Benjamin Bajeux

Les + Lus