• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

VIDÉO. Pourquoi Bellignies est-il l'un des plus beaux villages du Nord Pas-de-Calais ?

Pourquoi Bellignies est-il un des plus beaux villages du Nord Pas-de-Calais ?
Pourquoi Bellignies est-il un des plus beaux villages du Nord Pas-de-Calais ?

Son église, son château et ses petits trésors... Son kiosque à musique, son musée du marbre et ses petits chemins de l'Avesnois... On vous fait découvrir pourquoi ce village est l’un des plus beaux du Nord Pas-de-Calais.

Par Elise Benoit - Frédérik Giltay - Antoine Morvan

En plein cœur de l'Avesnois, bienvenue à Bellignies ! Dans un écrin de verdure et tout en longueur, ce petit village du Pays de Mormal abrite 833 habitants.

Traversée par la rivière l'Hogneau... avec son château, sa vantellerie du XVIIe siècle et son église Saint-Barthélémy, Bellignies mérite qu'on s'y arrête pour flâner dans son musée du marbre ou se perdre dans ses petits chemins.
 
Pourquoi Bellignies est-il un des plus beaux villages du Nord Pas-de-Calais ?


C'est où ?

 

À quelques lieux de la frontière belge, Bellignies se trouve à 21 km de Valenciennes et à 18 km de Maubeuge. 

Pour y arriver depuis Lille, comptez une petite heure. Prenez l'autoroute A23 direction Valenciennes ... Filez vers Jeanlain puis juste avant Bavay, tournez à gauche direction Bellignies !
 


Ce qu'il faut savoir sur Bellignies

 

Bellignies est un village qui a traversé les siècles et dont les premières traces remontent à la préhistoire avec le dolmen "la pierre croûte" visible dans le jardin du château.

Le temps passe et les Romains y creusent des souterrains pour extraire les pierres qui ont servi à la construction de Bagacum Nerviorum, l'actuel Bavay. En effet, le sol de Bellignies regorge de richesses et le marbre ou la pierre bleue y ont été exploités dans de nombreuses carrières jusqu'au XIXe siècle.
 

Le château de Bellignies / © FREDERIK GILTAY
Le château de Bellignies / © FREDERIK GILTAY


Après le temps des Gaulois vient celui du Moyen-âge et la construction du château Massart, propriété des seigneurs de Harchies dont il existe encore un vestige du XIIIe siècle, "la tour de Bel".  Au XVIIe siècle, la terre de Bellignies devient la proprieté d'une famille belge, les Chasteler puis de la famille du Sart "de Molembaix", et ce, jusqu'à la Révolution.

Pendant la Première Guerre mondiale et après la bataille de Mons du 23 août 1914, la princesse Marie de Croÿ organise au château de Bellignies, un réseau clandestin d'évasion destiné aux soldats alliés.


Les incontournables

 
  • L'église paroissiale Saint-Barthélémy 
L'église paroissiale de Saint-Barthélémy et le presbytère ont été construits entre 1847 et 1855. L'ancienne église qui datait du XVIe siècle a été démolie en 1849, son portail a été sauvegardé et mis au calvaire du cimetière.
 
L'église paroissiale Saint-Barthélémy  / © FREDERIK GILTAY
L'église paroissiale Saint-Barthélémy  / © FREDERIK GILTAY
 
L'église paroissiale Saint-Barthélémy / © FREDERIK GILTAY
L'église paroissiale Saint-Barthélémy / © FREDERIK GILTAY
 
L'église paroissiale Saint-Barthélémy / © FREDERIK GILTAY
L'église paroissiale Saint-Barthélémy / © FREDERIK GILTAY
 
L'autel en marbre et pierre bleue et les vitraux restaurés en 1921 de l'église de Bellignies / © FREDERIK GILTAY
L'autel en marbre et pierre bleue et les vitraux restaurés en 1921 de l'église de Bellignies / © FREDERIK GILTAY
 
  • La mairie et kiosque
Sur la grand'place du village, la place Marie de Croÿ, un kiosque à musique des années 20 de style art-déco jouxte la mairie du village.
 
Le kiosque à musique du village de Bellignies / © FREDERIK GILTAY
Le kiosque à musique du village de Bellignies / © FREDERIK GILTAY
 
  • Le musée du marbre
Installé dans une ancienne marbrerie, le musée retrace l’histoire de l’exploitation du marbre. Le visiteur peut découvrir le travail laborieux des marbriers avec les outils artisanaux et industriels ainsi que leurs réalisations en marbre : sculptures, cheminées, horloges anciennes ... Le musée est ouvert du 1er mars au 30 novembre, de 14h à 18h, tous les jours sauf le lundi.
 
Le musée du marbre de Bellignies / © FREDERIK GILTAY
Le musée du marbre de Bellignies / © FREDERIK GILTAY
 

Musée du marbre et de la pierre bleue 8 rue Cotipont 59570 Bellignies Tél : 03. 27.66.89.90

Publiée par Gussignies, Bellignies on aime sur Jeudi 31 août 2017
 
  • La reconnaissance du village à Notre Dame de Tillereau du 4 septembre 1944
Notre Dame de Tillereau / © FREDERIK GILTAY
Notre Dame de Tillereau / © FREDERIK GILTAY
 
Détails de Notre Dame de Tillereau / © FREDERIK GILTAY
Détails de Notre Dame de Tillereau / © FREDERIK GILTAY
 
  • La Chapelle Notre-dame de Bonsecours
La Chapelle Notre-dame de Bonsecours à Bellignies / © FREDERIK GILTAY
La Chapelle Notre-dame de Bonsecours à Bellignies / © FREDERIK GILTAY
 
  • La chapelle du cimetière
Les matériaux de la façade de l'ancienne chapelle située dans le parc du château, et qui servait d'église pour le village, ont été réutilisés pour la construction de la chapelle du cimetière. 
 
La chapelle du cimetière du village de Bellignies / © FREDERIK GILTAY
La chapelle du cimetière du village de Bellignies / © FREDERIK GILTAY
 
  • La Villa Evrard 
La villa Evrard aurait été construite début 1900 par l'architecte Henry Ambruster. Son dôme est percé de fenêtres en oeil-de-bœuf et est surmonté d'un lanterneau ajouré qui est couvert d'un toit conique, lui-même percé de fenêtres en oeil-de-bœuf . Le dôme et le toit conique sont couverts d'ardoises en écailles de poisson.
La villa Evrard à Bellignies / © FREDERIK GILTAY
La villa Evrard à Bellignies / © FREDERIK GILTAY

 

Détail du dôme de la villa Evrard à Bellignies / © FREDERIK GILTAY
Détail du dôme de la villa Evrard à Bellignies / © FREDERIK GILTAY

 

  • L'abreuvoir du hameau de Bréaugies
Cet abreuvoir en forme de goutte d’eau a été construit entre 1830 et 1920 puis restauré par le club du vieux manoir en 2008-2011 dans le cadre d’un projet du parc de l’Avesnois.

Les abreuvoirs servaient à l'origine à abreuver le bétail et les chevaux et étaient localisé en bord des routes ou dans les cours de ferme. Depuis les années 1950, la disparition progressive de la traction animale et l'arrivée de l'eau courante à domicile a rendu ces édifices inutiles.
 
L'abreuvoir du hameau de Bréaugies / © FREDERIK GILTAY
L'abreuvoir du hameau de Bréaugies / © FREDERIK GILTAY


Une curiosité à ne pas manquer

L' Hogneau est une rivière franco-belge d'environ 36 km qui prend sa source dans le bois Delhaye. À Bellignies, une vantellerie à quatre arches du XVIIIe siècle est un vestige de l’ancien moulin à sciage de pierre bleue de 1693.

La rivière l'Hogneau et sa vantellerie / © FREDERIK GILTAY
La rivière l'Hogneau et sa vantellerie / © FREDERIK GILTAY

 

La rivière l'Hogneau et sa vantellerie / © FREDERIK GILTAY
La rivière l'Hogneau et sa vantellerie / © FREDERIK GILTAY

 

La rivière l'Hogneau à travers Bellignies / © FREDERIK GILTAY
La rivière l'Hogneau à travers Bellignies / © FREDERIK GILTAY

 

La balade 

Les circuits de la Vallée du marbre proposent deux itinéraires de 4.5 ou 9 km. Ces randonnées parcourent la vallée de l’Hogneau le long de petites routes ou de chemins en périphérie des villages de Bellignies et Gussignies. (Pour plus de randos, c'est par ici).
  
Les petites rues de Bellignies / © FREDERIK GILTAY
Les petites rues de Bellignies / © FREDERIK GILTAY
 
Les petites rues de Bellignies / © FREDERIK GILTAY
Les petites rues de Bellignies / © FREDERIK GILTAY
 
Les petit trésors de Bellignies / © FREDERIK GILTAY
Les petit trésors de Bellignies / © FREDERIK GILTAY

Les plus beaux villages du Nord et du Pas-de-Calais, c'est quoi ?

Ce village a été choisi pour figurer sur notre liste des plus beaux villages du Nord et du Pas-de-Calais selon des critères d’intérêt architectural, de préservation du patrimoine, de qualité de l’environnement… Nous nous sommes posé une question simple : cela vaut-il le coup de découvrir Bellignies ? 

Si vous pensez que votre village mériterait d’être dans cette liste, n’hésitez pas à nous contacter par mail : france3nordpasdecalais@gmail.com La liste sera dévoilée au fil des semaines sur notre site. Rendez-vous tous les samedis !

A lire aussi

Périnne Diot, interprète Français - langue des signes française

Les + Lus