• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Piétons percutés par un chauffard à la sortie d'une boîte à Bazuel : ce que l'on sait

Le "B-Box" à Bazuel. / © ALI BENBOURNANE - FRANCE 3
Le "B-Box" à Bazuel. / © ALI BENBOURNANE - FRANCE 3

Un jeune homme de 21 ans est en garde à vue depuis samedi matin pour tentatives d'homicides volontaires après avoir percuté quelques heures plus tôt un groupe de piétons à la sortie du "B-Box", discothèque située à Bazuel dans le Cambrésis. Quatre personnes ont été blessées, dont une grièvement.

Par TM

Un automobiliste au volant d'une Mercedes Classe C a percuté un groupe de personnes, vers 5 heures dans la nuit du 9 au 10 août, à la sortie de la discothèque "le B-Box" à Bazuel, près du Cateau-Cambrésis (Nord), faisant quatre blessés, dont une jeune femme de 23 ans touchée gravement et transportée d'urgence au centre hospitalier de Cambrai. 

Peut-être touchée à la colonne vertébrale, son pronostic vital n'est plus engagé, selon le parquet de Cambrai. Parmi les autres blessés, figurent le gérant de la boîte de nuit âgé de 38 ans, un autre homme du même âge et une deuxième femme âgée elle de 28 ans.
 
Bazuel : un chauffard fonce dans des piétons à la sortie d'une discothèque


Le chauffard fuit, puis se rend


Après avoir pris la fuite après les faits, l'automobiliste impliqué s'est rendu de lui-même à la gendarmerie et a été placé en garde à vue vers 9h15 ce samedi matin. Immédiatement soumis à des dépistages, il était négatif aux stupéfiants et présentait un "taux d'alcoolisation modéré" au moment du test, soit plus de quatre heures après avoir quitté le parking du "B-Box".

Âgé de 21 ans, le jeune homme a déjà été condamné pour des délits routiers, les derniers remontant à deux années, selon le procureur de la république de Cambrai Rémy Schwartz. 
La gendarmerie se trouvait toujours sur place ce samedi matin. / © ALI BENBOURNANE - FRANCE 3
La gendarmerie se trouvait toujours sur place ce samedi matin. / © ALI BENBOURNANE - FRANCE 3


Altercation


"Des éléments permettent de penser que le conducteur a été sorti de force de la discothèque après avoir pris part à une altercation", indique le magistrat. Selon plusieurs témoignages, le suspect serait monté à bord de son véhicule et aurait "circulé sur le parking de l'établissement" avant de percuter les victimes. Selon les témoins qui ont assisté à la scène, l'automobiliste a volontairement foncé sur ce groupe de personnes. 

Le chauffard, lui, a indiqué dans ses premières déclarations "que comme il avait reçu du gaz lacrymogène, il n’a pas vu les gens ni ce qu'il s’était passé" avant de quitter les lieux, affirmant qu'il ne s'était pas rendu compte qu'il avait heurté des gens.  

Entendu pour des faits de "tentatives d'homicides volontaires", sa garde à vue pourrait être prolongée ce dimanche.


 

Sur le même sujet

Il y a vingt ans, Robert Mugabe, ancien président du Zimbabwe, visitait Amiens

Les + Lus