"On devrait rester au papier pendant au moins une semaine", une attaque informatique continue de paralyser la mairie de Gravelines

Dans la matinée du 25 avril 2024, la mairie de la ville de Gravelines, dans le Nord, a été victime d'une attaque informatique. Ce vendredi, l'ampleur des dégâts n'a pas encore été évaluée et une filiale de cyberdéfense a été engagée pour faire le point. Tous les serveurs sont déconnectés, les services sont donc restreints à ceux disponibles en format papier.

"Notre ville est actuellement victime d’une cyberattaque." Un message publié sur la page Facebook de la ville de Gravelines fait un bref état des lieux de la situation. Cette commune située en bordure de Dunkerque, dans le Nord, a été victime d'une cyberattaque dans la matinée du 25 avril 2024.

"On s'est rendu compte que des serveurs commençaient à rentrer en surchauffe, que des fichiers éraient en train de disparaître, donc on a pris la décision de couper l'entièreté de nos serveurs", relate le directeur général des services de la mairie, Grégoire Paccou.

Sur l'une des machines, un cryptovirus est découvert, un logiciel malveillant qui pirate les données informatiques pour demander des rançons.

Une permanence assurée

La Ville a depuis porté plainte mais, pour l'instant, l'ampleur de l'attaque n'a pas été définie. Une filiale de cyberdéfense de l'opérateur Orange doit intervenir à partir de ce 26 avril et pendant plusieurs jours pour établir un diagnostic.

En attendant, plus aucun service numérique n'est dispensé à la mairie de Gravelines. Papier et crayon ont retrouvé leur place sur les bureaux, pour continuer d'accueillir les habitants et honorer leurs demandes, du moins celles qui ne nécessitent pas d'action numérique. Les rendez-vous concernant les cartes d'identité et les passeports peuvent cependant toujours avoir lieu, car le système d'édition est indépendant des serveurs touchés par le virus.

Grégoire Paccou explique que ce mode manuel devrait être utilisé au moins pendant une semaine, avec une reprise progressive des systèmes informatiques qui tourneront au ralenti.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité