Coronavirus : la police lilloise est submergée par les appels inquiets ou délateurs

En plein confinement, le 17, le numéro de la police de Lille, doit faire face à de nombreux appels dont les forces de l'ordre se passeraient bien. Un reportage de nos confrères d'RTL montre la diversité des appels, des demandes les plus incongrues aux délations. 
"Est-ce que la poste est ouverte aujourd'hui ?" demande quelqu'un au 17. Des appels qui saturent les lignes du commissariat.
"Est-ce que la poste est ouverte aujourd'hui ?" demande quelqu'un au 17. Des appels qui saturent les lignes du commissariat. © MAXPPP
"On a plus l'impression d'être standardiste que policier", se plaint une fonctionnaire au micro de nos confrères d'RTL. Alors que la population française est confinée depuis bientôt une semaine, le commissariat de Lille est saturé d'appels. 
 

Certains se demandent s'ils peuvent sortir leur chien, d'autres veulent savoir s'ils peuvent amener leur voiture au contrôle technique... Des appels qui ne devraient pas occuper le 17. Alors, les policiers renvoient les inquiets vers le numéro vert mis en place par le gouvernement. "Ces appels nous empêchent de prendre en charge les vraies urgences", déplore un policier. 

Le nombre d'appels quotidien a doublé depuis le début du confinement : mercredi 19 mars, 2 820 appels ont été reçus contre 1 400 habituellement selon Mathieu Legrand, commandant de police interrogé par nos confrères de BFM Grand Lille
 

Certains Lillois dénoncent leurs voisins



"Les gens appellent pour dire 'mes voisins ont reçu du monde' mais il faut prendre en compte les cas de chacun", explique une policière. Pour l'anecdote, la Colombie a mis en place cette semaine une système de dénonciation pour les personnes qui violent le confinement imposé par les autorités.

 
Pour vos questions pratiques, il existe un numéro vert
Pour vos questions - légitimes - d'organisation ou de législation, inutile de contacter la police. Il faut appeler le numéro vert, gratuit, mis en place par le gouvernement : le 08 00 130 000. La ligne est ouverte 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24. 

Le 17, numéro de la police, ne doit être composé qu'en cas d'urgence vitale. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société police sécurité