CYCLISME. Championnats de France 2023 : Rémi Cavagna et Cédrine Kerbaol sacrés sur le contre-la-montre

Trois ans après son premier titre, le coureur de Soudal Quick-Step est redevenu champion de France de contre-la-montre, ce jeudi 22 juin, entre Hazebrouck et Cassel. Chez les femmes, c'est la Bretonne Cédrine Kerbaol qui a été sacrée.

Rémi Cavagna retrouve le maillot tricolore. L'Auvergnat s'est offert le titre de champion de France de contre-la-montre, ce jeudi 22 juin, entre Hazebrouck et Cassel, trois ans après son premier sacre.

32 secondes sur Armirail

Le coureur Soudal Quick-Step a devancé le tenant du titre, Bruno Armirail (Groupama FDJ), de 32 secondes à l'arrivée au Mont Cassel. Pierre Latour (Totalénergies) est venu compléter le podium.

Le coéquipier de Florian Sénéchal et Julian Alaphilippe s'alignera sur la course en ligne dimanche après-midi, avec l'ambition de voir son équipe décrocher un deuxième maillot bleu blanc rouge dans ces championnats de France.

"J'ai réussi à partir tranquille, disons, et à réaccélérer à la fin, a apprécié le vainqueur du jour. C'est ma distance. Jusqu'à 36 ou 37 kilomètres, j'arrive à contrôler mais quandça dépasse 40 kilomètres, j'ai du mal à bien finir ces derniers kilomètres. Là,c'était la distance parfaite, c'était à mon avantage. Je savais que je n'allaispas baisser de rythme et j'ai tout de suite senti que j'étais dans l'allure."

Cédrine Kerbaol championne de France

L'émotion et les pleurs à l'arrivée au Mont Cassel. Pour la première fois de sa carrière, Cédrine Kerbaol (Ceratizit-WNT Pro Cycling) est devenue championne de France de contre-la-montre. La Bretonne de 22 ans a été la plus rapide à relier Hazebrouck à Cassel (31,3km) ce jeudi 22 juin 2023.

Cédrine Kerbaol détrône la double tenante du titre et sextuple vainqueure de l'épreuve, Audrey Cordon-Ragot (Human powered health), reléguée à 18 secondes. La troisième place revient à Coralie Demay (St Michel-Mavic-Auber93).

"Un parcours tellement irrégulier"

"Il y a du soulagement et de la surprise, a réagi la grande gagnante après la course. C’est un parcours tellement irrégulier qu’il faut bien gérer de A à Z. Il ne faut pas partir comme une furie et en garder un peu sur la dernière bosse." Et d'ajouter : “si j’ai l'occasion de faire le Tour de France cette année, je vais pouvoir revêtir la combi tricolore, c’est un sacré truc."

Audrey Cordon-Ragot n'aura donc pas su garder sa tunique bleu blanc rouge : "Je n'ai pas de regret, 18 secondes c'est un monde, elle était la plus forte aujourd'hui. Ce n'était pas le final qui me convenait le mieux. Puis, ce n'était pas non plus l'objectif de la saison, j'ai vraiment orienté ma préparation sur le Giro et le Tour de France."

En mars dernier, la Bretonne s'était déjà fait remarquer en remportant une étape et le classement général du Tour de Normandie. 

Aucune Nordiste n'a participé à ce chrono féminin. Victoire Berteau (Cofidis) ayant décidé de faire l'impasse pour se concentrer sur la course en ligne de samedi après-midi. Où s'alignera également la nouvelle championne de France de contre-la-montre.