Cyclisme : le préfet annule les 4 Jours de Dunkerque, les organisateurs sollicitent le gouvernement

Alors que le préfet du Nord n'a pas autorisé la tenue de l'épreuve, les organisateurs des 4 Jours de Dunkerque en appellent au gouvernement pour trancher. 

Le cycliste néerlandais Mike Teunissen en 2019, dernier vainqueur de l'épreuve.
Le cycliste néerlandais Mike Teunissen en 2019, dernier vainqueur de l'épreuve. © FRANCOIS LO PRESTI / AFP

Le 14 avril, le préfet du Nord, Michel Lalande, a clairement mis un stop à l'organisation de la course cycliste Les 4 Jours de Dunkerque, qui devait se tenir du 4 au 9 mai.

Malgré la suppression des rassemblements au départ et à l'arrivée de la course et l'annulation de la caravane publicitaire proposées par l'organisation, la situation sanitaire reste, pour le préfet, trop dégradée pour pouvoir envisager l'organisation de cette course populaire. "Le taux d'incidence régional reste supérieur au seuil des 400 nouveaux cas pour 100.000 habitants et celui du Nord est de 404 nouveaux cas", rappelle Michel Lalande dans un courrier à Bernard Martel, le président de la course. 

Le préfet craint également les potentiels rassemblements sur le bord du tracé de la course. "Quel que soit le dispositif spécifique mis en place par vos soins, avec le concours des forces de l'ordre, dans le but d'empêcher la venue du public sur le bord de la route et la formation des rassemblements de plus de 6 personnes, il ne pourrait aucunement garantir l'effectivité du respect des règles sanitaires sur l'ensemble du parcours"

La décision connue d'ici mardi 20 avril

Devant ce constat, les organisateurs de la course en appellent au gouvernement pour que les coureurs puissent prendre le départ. "Nous sollicitons le gouvernement et le Comité Interministériel de Crise pour permettre notre reprise", tente Bernard Martel dans un communiqué. La décision sera connue d'ici mardi 20 avril.

Les organisateurs relativisent le danger sanitaire de la course. Bernard Martel estime que "le cyclisme n’a jamais été identifié comme un créateur d’une zone cluster" et que le public "a conscience des mesures sanitaires à respecter et continuera à le faire". "Nous tenons à attirer l’attention de la préfecture sur une disposition du décret du 29 octobre 2020 autorisant la continuité du sport professionnel en France dans le territoire métropolitain. Les 4 Jours de Dunkerque est une épreuve professionnelle de deuxième division sur le plan international", fait-il également remarquer. La présentation officielle de l’épreuve, initialement prévue le mardi 20 avril 2021, est quant à elle définitivement annulée.

Après les reports du Grand Prix de Lillers et de Paris-Roubaix, c'est une nouvelle course cycliste de la région qui pourrait ne pas se dérouler comme prévu. Pourtant, non loin de Dunkerque, c'est le Tour des Flandres, en Belgique, qui s'est lui déroulé il y a quelques semaines dans des conditions épidémiques pas franchement meilleures. Si la décision se confirme, ce serait la deuxième année d'affilée que la course est annulée à cause de l'épidémie. Le dernier vainqueur reste le Néerlandais Mike Teunissen, en 2019.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cyclisme sport 4 jours de dunkerque