Douai : l'usine de batterie de Renault bientôt implantée

Une usine de batteries électriques pourrait être installée dans le Nord par le chinois Envision, qui fournit Renault. 2000 emplois y seront créés d'ici à 2025.

Le site de Renault à Douai doit produire les véhicules électriques de la marque. Juste à côté, l'usine de batteries devrait s'implanter.
Le site de Renault à Douai doit produire les véhicules électriques de la marque. Juste à côté, l'usine de batteries devrait s'implanter. © PHILIPPE HUGUEN / AFP

Le Nord,  bientôt un pôle de la fabrication électrique pour l'automobile ? C'est en tout cas la volonté commune de deux partenaires. D'un côté, Renault et son directeur général. Ces derniers mois, Luca de Meo multiplie les annonces en ce sens. Le groupe pourrait même réunir les trois usines du Nord au sein d'une même filiale. Une "super-usine" avec une production axée sur l'électrique. 

La Renault R5 Prototype, qui devrait être produite à l'usine de Douai dans le Nord.
La Renault R5 Prototype, qui devrait être produite à l'usine de Douai dans le Nord. © Renault

De l'autre, Envision, entreprise chinoise spécialisée dans la fabrication de batteries électriques. Dans son portefeuille client : Renault. Et le groupe serait en passe d'annoncer son implantation à Douai, selon une information révélée par le journal Le Figaro. Un nouveau site pourrait ainsi voir le jour, pour produire les batteries nécessaires à l'équipement des voitures Renault. Conséquence : 2 000 emplois supplémentaires seraint alors créés d'ici à 2025, date à laquelle cette nouvelle usine aura atteint sa pleine capacité de production. Un tryptique Etat, région et agglomération pourrait aider au financement du projet. 

L'objectif de Renault : 90% de véhicules électriques en 2030 

De quoi satisfaire Renault et son patron Luca de Meo, soucieux de rapprocher ses outils de production. En avril, il affirmait aussi que son projet de fabrique géante de l'automobile dans le Nord pourrait "devenir le plus grand d'Europe." Une politique, inscrite dans la direction donnée par l'entreprise. Renault voudrait accèlerer la part de ses ventes de voitures électriques pour atteindre 65% en 2025 et 90% en 2030. Pour cela, l'usine pourra compter sur ses modèles de R5 et de Mégane eVision, toutes les deux produites à Douai. 
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
renault douai économie entreprises emploi