• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Douai : un ancien militaire tué à coups de pierre pour quelques centaines d'euros, cinq personnes mises en examen

© DR
© DR

Les victime et ses meurtriers présumés ne se connaissaient apparemment pas avant les faits.

Par Q.V

Trois hommes et deux femmes ont été mises en examen dans le cadre de l'enquête sur la mort de Thomas Dubois, dont le corps avait été retrouvé inanimé sur une friche de Douai samedi 1er juin, a-t-on appris ce jeudi par le parquet de Douai. Quatre des mis en cause ont été placeés en détention provisoire, et l'une des deux femmes a été placée sous contrôle judiciaire.
 

Six personnes âgées de 20 à 30 ans – constituant trois couples – avaient été interpellées lundi après-midi par la police judiciaire de Lille, sur une commission rogatoire du juge d'instruction

 

Des divergences dans le récit des mis en cause

"Leur récit ne converge pas à 100%" indique le procureur de la République de Douai Frédéric Teillet, mais "il ressort de l'ensemble du dossier que cinq des six personnes – trois hommes et deux femmes – participaient à une partie de pêche sur les lieux", le vendredi 24 mai, jour de la disparition de Thomas Dubois.

Au cours de cette partie de pêche, "ils ont rencontré la victime qui se promenait dans le secteur, ont sympathisé et au cours de la soirée, les trois hommes ont commis des violences sur la victime dans le but de lui prendre son argent". Jusqu'à tuer le Douaisien "en se servant d'une lourde pierre".
 

De retour au domicile de l'une de ces cinq personnes, les auteurs présumés se seraient partagé l'argent. La somme exacte n'a pas été établie, mais elle s'élèverait à "plusieurs centaines d'euros". Deux hommes seraient alors revenus sur les lieux le lendemain pour cacher le corps sous des feuillages, dans un petit sous-bois proche de la Scarpe. C'est là qu'il a été retrouvé samedi au cours de recherches lancées à la suite d'un appel à témoins.
 

 

Des funérailles samedi

Les cinq mis en cause ont été déférés ce jeudi matin et mis en examen : les trois hommes pour vols avec violences suivies de mort. Les deux individus soupçonnés d'être revenus sur lieux ont également été mis en examen pour modification et destruction de scène de crime.

Les deux femmes, elles, ont été mises en examen pour non-empêchement de crime et recel de vol ayant entraîné la mort. Elles n'avaient pas participé aux violences, mais "n'auraient rien fait non plus pour les empêcher" souligne le magistrat.

Thomas Dubois, 38 ans et père de trois enfants, était un ancien caporal-chef du premier R.A.M.A (Régiment d’artillerie de marine). Ses funérailles auront lieu samedi à Dorignies-lez-Douai.
 

Sur le même sujet

Le tube "Valerie" repris par Still Amy

Les + Lus