Ivenson, 15 ans, tué à Aniche en 2019 : l'un des trois hommes condamnés fait appel

Alors que le verdict a été rendu mardi 12 septembre, un procès en appel est déjà dans les tuyaux concernant le meurtre d'Ivenson, un adolescent tué à Aniche devant son domicile en mai 2019.

Le procès s'est clôturé le 12 septembre. Trois hommes ont été condamnés par la cour d'assises du Nord à Douai suite à la mort d'Ivenson, un adolescent de 15 ans, survenue le 1er mai 2019. L'un d'entre eux, Amarildo Molli, cousin de la victime et voisin de la famille, âgé de 24 ans, a choisi de faire appel, a indiqué son avocate Maître Sevim Kasay.

Ce dernier a été condamné à 18 ans de réclusion criminelle. Deux autres hommes étaient accusés dans cette affaire. Rayane Abbes a été condamné à 20 ans de prison, tandis que la peine pour son frère, Sofiane Abbes, s'élève à 14 ans. Ces deux hommes n'ont pas fait appel de la décision de la cour d'assises du Nord. 

Rappel des faits

Le procès qui a duré quatre jours est revenu sur les faits. Les trois hommes ont pénétré dans l'immeuble d'Aniche et un coup de feu a été tiré alors que cet adolescent se trouvait sur le palier de l'appartement. 

Les trois individus ont alors pris la fuite, mais l’un d’entre eux est reconnu. Il s’agit d'Amarildo Molli, un cousin de la victime.

Une marche blanche avait été organisée trois jours après la mort d'Ivenson, à Aniche, une commune de 10 000 habitants, alors encore sonnée.

Plusieurs centaines de personnes étaient présentes.

Une douleur qui les suivra "jusque dans la tombe"

A l'annonce du verdict le 12 septembre dernier, la mère d'Ivenson ne pouvait pas retenir ses larmes, comme tout au long du procès. Accompagnée de ses soeurs, toutes vêtues d'un t-shirt blanc sur lequel une photo du jeune homme avait été imprimée, surmontée de la phrase "Justice pour Ivenson", la mère a déclaré : "Il n'y aura jamais de soulagement parce qu'on doit vivre avec ça. Cette douleur, on la portera dans notre tombe."

La date du procès en appel n'a pas encore été révélée.