MUSIQUE. Grâce à Patrick Sébastien, Lio et Partenaire Particulier, le chanteur Laroche Valmont ressuscite les années 80

Il a marqué les années 80 avec son célébrissime titre "T'as le look coco". Laroche Valmont n'en finit pas de monter sur scène pour faire revivre cette décennie. Avec son spectacle "Années 80 Story" sur lequel le rejoignent régulièrement Lio, Partenaire Particulier ou Thierry Pastor, il fait danser des milliers de fans. Prochaine date, le 12 août 2023 à La Baule.

Il a fait les beaux jours du fameux Top 50 en 1984 avec sa chanson T'as le look coco. Laroche Valmont n'a pas quitté la scène et propose un spectacle, Années 80 Story, qui accueille ses acolytes de l'époque, Lio, Partenaire Particulier, Thierry Pastor et bien d'autres. Si vous êtes en vacances en Bretagne cet été, sachez que leur tournée s'arrête le 12 août 2023 à La Baule.

"Cette date, c'est la plus importante de l'été par le nombre d'artistes, explique le chanteur, mais aussi pour les six heures d'animation, dont un blind test que j'organiserai spécialement pour les personnes à mobilité réduite."

"Il y aura également une première qui me tient particulièrement à cœur : dix personnes de l'association Signe and Song, une chorale de chants signés, monteront sur scène pour traduire T'as le look coco en langue des signes."

Coiffé de sa célèbre casquette, cravate et veste ornées de pin’s jaunes en surnombre, Laroche Valmont ne passe pas inaperçu. D'ailleurs, Patrick Sébastien lui a demandé de faire sa première partie à Douai le 16 septembre 2023.

Son look années 80, il le cultive : "Je suis obligé, s’amuse-t-il. Si je retire la casquette, les lunettes et la cravate jaune, on ne me reconnaît plus dans la rue !". Il est vrai que son légendaire tube T’as le look coco date de 1984.

Dans son spectacle Années 80 Story, non seulement il chante tous les tubes des années 80 dans l'ordre chronologique de leur sortie, de T’es ok, t’es bath à Nuit de folie, en passant par des génériques de séries et de dessins animés, mais en plus il raconte des anecdotes.

Il précise : "J’essaie d’être amusant. C’est une sorte de stand-up et en même temps un concert. J’ai bien connu les gens qui ont fait des tubes dans ces années-là et j’ai été moi-même un grand consommateur de séries et émissions télé."

"D’ailleurs, on a intégré au spectacle un medley de cinq minutes de 24 génériques, avec Comeback 80, un groupe de Compiègne. Nos producteurs sont de Calais et Wattrelos, autant dire que c’est une aventure Hauts-de-France."

durée de la vidéo : 00h01mn13s
Laroche Valmont sur scène, pour son spectacle Années 80 Story. ©Laroche Valmont

On connaît bien sûr Laroche Valmont le chanteur. On ne sait pas forcément qu’il a été également homme de presse, plus jeune éditeur de France dans les années 70 et pionnier en créant des magazines pour ados ou des revues érotiques. Pour France 3, il a accepté de répondre sans détour aux questions qui reviennent le plus souvent sur lui.

Quel est votre vrai nom ?

Je m’appelle Jean-Quentin Gérard, tout simplement parce que ma mère est née à Saint-Quentin et elle a trouvé très original de me donner ce prénom !

Pourquoi Laroche Valmont ?

C’est le lieu dans lequel je passais mes vacances. C’est un domaine familial, près de Bourg-en-Bresse. Laroche Valmont, ça m’a semblé plus artistique, plus iconique que mon vrai nom de famille, Gérard. En plus, dans les années 80, Coluche avait fait une histoire drôle avec Gérard, qui était un alcoolo très beauf. J’étais obligé de changer de nom de famille !

Quel âge avez-vous ?

J’ai 29 868 jours. Je ne compte pas en années ; comme je vis au jour le jour et surtout la nuit, je préfère chaque matin me dire : "J’en suis là et qu’est-ce que je vais faire de bon dans la journée ?"

Les internautes vous associent au Vietnam 

Quand j’ai voulu faire un album T’as le look coco & Co, qui rassemblait toutes les reprises de mon tube dans le monde entier, je suis tombé par hasard sur une chanson au Vietnam qui ressemblait étrangement à la mienne, au niveau de la musique.

Après des recherches, on s’est aperçu qu’il y avait 311 chanteurs là-bas qui avaient enregistré ce titre. Peu à peu, c’est devenu une chanson traditionnelle de fin d'année au Vietnam et régulièrement, de nouveaux chanteurs la réenregistrent ! Un peu comme Petit papa Noël revient tous les ans en France.

Laroche Valmont millionnaire ?

À 19 ans paraît-il ! En 1968, j’étais en fac et il fallait que trouve un job étudiant. J’ai monté ce qu’on appellerait maintenant une start-up, des ventes d’abonnements à des journaux à prix réduit, puis j’ai été éditeur de magazines. J’ai aussi fait de la promotion pour un festival musical à Biot, le premier en France, où il y avait Joan Baez, les Pink Floyd et autres. J’ai gagné beaucoup d’argent, dont ce premier million.

Vous avez tout dépensé ?

J’ai un principe, toujours dépenser au jour le jour, comme ça je suis sûr d’avoir la pêche pour monter autre chose, et de fil en aiguille, je me retrouve aujourd’hui à sortir un single, comme un débutant !

Vous avez fondé un magazine qui s’appelait Privé

C’est un des magazines que j’ai créés en 1973, ils ont eu beaucoup de succès. C’était des années de libération des mœurs, comme on disait. Par exemple, en 1974, c’est la sortie du film Emmanuelle.

J’ai essayé de pousser le plus loin possible la censure ; Privé, c’est le premier magazine en France qui montrait des photos de femmes nues, intégralement. Il n’y a pas de quoi s’en vanter mais on essayait de faire évoluer les mœurs comme ça !

Votre nom est associé à celui de Claude François

Claude François, entre autres souvenirs, c’est un des grands succès que j’ai eu en dehors de T’as le look coco, et sans le faire exprès ! J’ai sorti, une semaine avant sa mort, la toute première biographie sur lui, Claude François for ever, et donc forcément à son décès, les stocks ont été épuisés tout de suite.

Chaque jour, on a fait une réédition, un peu comme un quotidien, en ajoutant les infos qui venaient au fur et à mesure. Il y a eu au total huit rééditions à partir du 11 mars 1978, soit 900 000 exemplaires. Ça a été malgré moi un énorme succès de librairie.

On trouve aussi Laroche Valmont et Cookie Dingler

C’est une longue histoire. Nous étions dans le même pensionnat à Dole, dans le Jura où échouaient tous les élèves turbulents qui avaient été renvoyés des écoles de leur région. Nous étions un peu rivaux, concurrents, puisque nous chantions dans la cour de récréation pour essayer de séduire les filles, pas très libérées à l’époque.

Avec Cookie Dingler, on s’est retrouvés en 1984 par hasard. Nos deux 45 tours, Femme libérée et T’as le look coco sont sortis le même mois, en avril. On s’est de nouveau perdus de vue puis retrouvés sur la tournée Stars 80 en 2011.

Le spectacle de Laroche Valmont, Années 80 Story, est en tournée. À voir le 12 août 2023 à La Baule avec Lio, Sabine Paturel, Richard Sanderson et beaucoup d'autres artistes, le 20 août à Saint-Michel-en-Thiérache en première partie de Patrick Sébastien et le 16 septembre à Douai en compagnie de Partenaire Particulier et Jean-Pierre Morgand des Avions.

[Cet article a déjà été publié sous une autre forme le 03 mai 2023]

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité