PORTRAIT. Il fait revivre les tubes légendaires de Jean-Jacques Goldman : le chanteur des Goldmen, Alain Stevez, est en tournée dans les Zenith de France

Publié le
Écrit par Emmanuel Pall
Alain Stevez, chanteur du groupe Goldmen, invité de Vous êtes formidables, vendredi 7 janvier 2022 à 9h05, sur France 3 Hauts-de-France
Alain Stevez, chanteur du groupe Goldmen, invité de Vous êtes formidables, vendredi 7 janvier 2022 à 9h05, sur France 3 Hauts-de-France © France Télévisions

Humble, heureux de rendre hommage à l'oeuvre de Jean-Jacques Goldman, Alain Stevez apprécie sa vie d'artiste, un peu comme "une mission". Avec cette tournée des Zénith, son groupe passe dans la cour des grands avec de nouvelles ambitions.

A l'origine, c'est un copain d'Alain Stevez, Pierre-Marie, qui lui a proposé d'interpréter les chansons de Jean-Jacques Goldman... "Une évidence" pour le chanteur. Non pas parce qu'il lui ressemble un peu physiquement "On s'est rendu compte de la ressemblance après coup" (sourire), mais plutôt par goût : "Je connaissais tout de son oeuvre. J'étais fan de Jean-Jacques depuis tout petit". 

Originaire de Douai (Nord), Alain Stevez décide alors, dans les années 1990, de créer un tribute band, un groupe rendant hommage aux chansons de Jean-Jacques Goldman. Trente ans plus tard, les six musiciens entament une tournée des Zénith de France.

"Biopic scénique"

L'idée est de "faire un peu rêver les gens en leur proposant une espèce de biopic scénique pour revivre sur scène ce que Jean-Jacques faisait avec ses musiciens. On essaie de le faire au mieux et les gens aiment, donc on doit bien le faire... Mais il faut quand même une signature, du coup, si 80% sont du Goldman, il reste 20% du temps où on laisse libre court à notre imagination"

durée de la vidéo : 31sec
"Un matin" par les Goldem ©Goldmen

"En manque de Jean-Jacques Goldman"

Si, selon le guitariste et chanteur Michael Jones, Jean-Jacques Goldman, 70 ans, ne reviendra pas sur scène, en revanche Alain Stevez le constate souvent, et pas qu'à l'occasion de ses concerts, "les gens sont en manque de Jean-Jacques Goldman". Du coup, à la question de savoir comment il vit ses concerts, lui fan de Goldman, Alain Stevez évoque une mission.

"J'ai l'impression d'avoir une mission, celle de faire perdurer son oeuvre. Il n'aime pas qu'on dise son oeuvre, mais je le dis car c'est quelque chose d'incroyable... Et donc, oui une mission, on essaie d'avoir la même énergie qu'eux à l'époque" et Michael Jones les a d'ailleurs déjà complimentés sur ce point.

"On pioche dans un répertoire de 107 chansons, même 108 car il y en a une cachée dans le dernier album. Donc on a vraiment le choix et ça nous laisse l'occasion de jouer des faces B comme P'tit blues peinard !" (sourire)

P'tit Blues Peinard par les Goldmen ©Goldmen

"On sait très bien qu'on est dans la cour des grands, mais on vient d'y entrer... On sait où on se trouve, maintenant on doit faire nos preuves dans la cour des grands". Prochain objectif ? "Les Dom-Tom et d'autres pays francophones !".

Mais avant, les Goldmen font donc, la tournée des Zénith, et seront le 15 janvier à Lille et le 22 janvier à Amiens.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.