VIDEO. 1969 : quatre mineurs meurent ensevelis sur le site de la fosse Barrois à Pecquencourt

Il y a 50 ans pile, une catastrophe minière se déroulait à Pecquencourt (Nord). 

En 1969, à Pecquencourt
En 1969, à Pecquencourt © INA

De quand date ce reportage ?


Il a été diffusé sur FR3 Nord Pas-de-Calais le 29 novembre 1969. Il y a exactement 50 ans. 
 
1969 : quatre mineurs meurent ensevelis sur le site de la fosse Barrois à Pecquencourt
 

De quoi parle-t-il ? 


Des "emmurés de la fosse Barrois". Ce jour-là, l'émotion est vive à Pecquencourt (Nord), dans cette fosse appartenant à la Compagnie des mines d'Aniche, l'une des plus anciennement exploitées du bassin du Nord-Pas-de-Calais. Quatre mineurs ont été ensevelis 30 heures plus tôt suite à l'éboulement d'une partie des galeries d'extraction.

Immédiatement, des équipes de recherche ont tenté de les retrouver. Ce jour-là, l'espoir est encore de mise. Une équipe, composée d'une dizaine de membres et associant ouvriers, ingénieur et personnel para-médical, s'emploie à déblayer les blocs qui obstruent le passage pour tenter d'accéder aux mineurs ensevelis.

Malheureusement, le lendemain, les corps des quatre mineurs dont un "porion" (agent de maîtrise) seront retrouvés. La fosse est en deuil. Une nouvelle catastrophe minière dans une région durement éprouvée. 
 

Qu'y voit-on ? 


"Il y a maintenant plus de trente heures que nous sommes sans nouvelle des quatre emmurés de la fosse Barrois. Nous savons que les opérations de sauvetage se poursuivent avec beaucoup d’acharnement", explique le journaliste envoyé sur place. L'émotion est palpable.

Les mineurs interviewés tentent de rester oprimistes : "Nous avons d’abord découvert une lampe à flamme et une chemise d’un côté, juste en face ; de l’autre côté, une autre lampe à flamme ainsi que la sacoche du porion dans laquelle se trouvait son briquet", explique un des sauveteurs.

Et il termine : "Il y a toujours de l’espoir."


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
archives