Vidéo. A Masny, les petits lutins en réinsertion s'activent à la recyclerie de jouets

Publié le
Écrit par Patricia Campagne .
Recyclerie de jouets à Masny ©FTV

Donner une seconde vie aux jouets et aux meubles tout en reprenant une activité professionnelle, voilà la raison d'être de l'association Écaillon solidarité insertion à Masny dans le nord.

C'est un long travail et diverses étapes qui s'enchaînent à l'atelier de l'association Écaillon insertion solidarité à Masny dans le Douaisis. Celui de bricoler, nettoyer, rafistoler, coudre et ainsi donner une seconde vie à des centaines de jouets différents.

Dans l'atelier, Nora salariée en insertion, termine la désinfection d'un petit bateau en plastique à la coque rouge au pont jaune et l'ancre verte solidement amarrée. "Tout ce que je fais là, ça apporte du bonheur à des enfants, à des personnes qui n'ont pas forcément les moyens" puis ajoute "du coup, c'est valorisant et ainsi on participe au bon fonctionnement de la terre."

Car tous ces jouets qui ne peuvent pas être sauvés, sont démontés puis tous les éléments recyclés séparément.

Au sein de cette association, douze salariés sont en contrat d'insertion. Cette activité professionnelle est une première étape dans cette reprise d'emploi. 

"Vous êtes isolés, on vous laisse isolés. Là on vous sort de l'isolement."

Houria - Salariée en insertion

Houria s'occupe d'une boutique de l'association, à cinquante quatre ans et après un parcours difficile, c'est la première fois de sa vie qu'elle travaille. "On vous regarde différemment quand vous travaillez. On vous regarde différemment quand vous parlez. Quand vous vous exprimez, on a envie d'aller vers vous, on a envie de parler avec vous. Quand vous ne travaillez pas vous restez chez vous et on ne cherche pas à avoir des contacts avec vous. Vous êtes isolés, on vous laisse isolés. Là, on vous sort de l'isolement," explique-t-elle derrière le comptoir.

L'autre activité c'est la menuiserie et la fabrication du mobilier urbain comme cette locomotive. Niveau dans une main, visseuse dans l'autre, ici tous les salariés remettent un pied dans le monde du travail avec l'objectif de trouver à terme un emploi pérenne.

Charlotte Maillet, encadrante technique et pédagogique, constate: "Ici, ils sont vraiment dans la dynamique de l'emploi. Ils sont avec des horaires à respecter. Du coup, il y a la valeur travail qui est plus importante quand on est dans l'action que si on a des rendez-vous une fois par mois."

Projet d'une boutique

L'association a un projet en tête : celui d'ouvrir une boutique en centre-ville pour vendre les jouets au plus grand nombre.

Reportage de Valentin Cruard & Jean-Marc Vasco

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité