Carnaval de Dunkerque : la préfecture du Nord "recommande" l'annulation complète à cause du Covid-19

Après avoir suspendu toutes les festivités antérieures au 15 février, la préfecture du Nord vient de demander l'annulation totale du carnaval de Dunkerque, au vu de la circulation actuelle du covid-19.

 "Aujourd’hui encore, des gens décèdent du Covid à Dunkerque." La préfecture du Nord a adopté un ton particulièrement grave, pour annoncer l'annulation du reste des festivités du carnaval de Dunkerque. L'autorité préfectorale avait d'abord suspendu toutes les réjouissances organisées avant le 15 février, espérant par la suite une embellie et un assouplissement du protocole sanitaire.

Consultée, l'Agence régionale de santé a dû être ferme : les conditions ne sont pas réunies. "Dans le Nord, la situation sanitaire est toujours préoccupante avec un taux d’incidence proche des 4000 cas pour 100 000 habitants. Ce taux avoisine les 3 600 sur le littoral dunkerquois. Le plan blanc est toujours activé dans les hôpitaux de la région Hauts-de-France, avec un taux d’occupation des lits en soins critiques de 87%" rappelle ainsi la préfecture. 

Le préfet "recommande" de sacrifier les Trois Joyeuses

Le préfet "recommande sans hésitation" aux organisateurs d’annuler toutes les festivités prévues, et demande aux particuliers de ne rien organiser chez eux. Les Dunkerquois doivent donc sacrifier les "Trois joyeuses", le coeur du carnaval, programmées du 26 au 28 février. "Conscient de l’effort demandé aux habitants, aux associations et aux collectivités, pour qui cette tradition historique permet de mettre en avant l’esprit festif du territoire, le préfet en appelle à la responsabilité de chacun pour maîtriser la propagation du virus." 

"Le préfet ne statue pas vraiment, il n'oblige pas, il recommande. Normalement, ce serait plutôt à eux de nous dire clairement si on y va ou si on n'y va pas. Nous avons une réunion ce jeudi avec les 9 autres présidents de l'ABCD pour prendre une décision unanime", a déclaré Thomas Dancel, président de l'Association des bals de carnaval de Dunkerque (ABCD).

Les maires de la communauté urbaine de Dunkerque, eux, ont annoncé leur décision de suivre cette recommandation. Ainsi, aucune bande prévue sur le territoire communautaire n’aura lieu. "Les maires en appellent maintenant à la responsabilité de tous les carnavaleux pour continuer à respecter les gestes barrières et à lutter contre la pandémie" ont-ils écrit dans un communiqué.

L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité