Dunkerque : 1000 emplois créés grâce à un groupe chinois ?

Le groupe chinois Envision pourrait développer une usine de batteries électriques à Dunkerque, engendrant la création de 1000 emplois.

Illustration
Illustration © FRANCE 3

Le maire de la ville, Patrice Vergriete, s'est confié à la Voix du Nord sur la possibilité de voir arriver le groupe chinois Envision à Dunkerque, réagissant à une information donnée par le journal L'Opinion : "nous sommes effectivement très bien placés sur ce dossier, mais on avance avec prudence, on marche sur des œufs, car nous avons déjà été échaudés par le passé. La certitude c’est que le travail mené en commun nous permet d’avoir un dossier de très grande qualité, ce qui nous permet d’être très optimistes. L’annonce de la décision pourrait intervenir rapidement".

Envision, qui est une entreprise spécialisée dans l'éolien, pourrait venir pour développer une usine de batteries électriques à destination du marché automobile. Le projet porté par le groupe chinois "représente plus de 1 000 emplois et 1 milliard d’euros d’investissements", commente auprès du journal libéral la directrice internationale du groupe chinois, Sylvie Ouziel. Une information que nous sommes en mesure de confirmer. Si contrat il y a avec Dunkerque, la mise en service de l'usine arriverait à la fin de l'année 2023 ou au début de l'année suivante.

Mais rien n'a été signé pour l'instant, les négociations sont en cours et on devrait y voir plus clair au sein du premier semestre de l'année si les mesures prises contre l'épidémie de Covid-19 ne ralentissent pas le processus. A noter que la ville est le dernier représentant français encore en course pour accueillir l'entreprise.

Avec l'arrivée de H2V pour produire de l'hydrogène vert sur le port de la ville, le développement de l'usine chinoise serait une autre bonne nouvelle pour la ville qui souhaite devenir un pôle important de la production d'énergie renouvelable en France. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
emploi économie