Dunkerque : ne supportant pas la rupture, il sature le standard de l'hôpital pour joindre son ex

© Google
© Google

Le centre hospitalier de Dunkerque a reçu le week-end dernier un très grand nombre d'appels d'un homme, qui voulait absolument joindre une employée. Au point de saturer le standard de l'hôpital. Il a été placé en garde à vue et doit être déféré devant la justice.

Par TM

Le standard du centre hospitalier de Dunkerque (CHD), a quelque peu chauffé entre le 7 et le 8 septembre. En cause : les appels incessants d'un homme, qui tenait absolument à joindre une employée de l'hôpital, qui était absente. Nuit et jour, le quadragénaire aura passé au total plus d'une centaine de coups de fil à l'hôpital, saturant ainsi le standard. 


Rupture sentimentale


Le CHD avait déjà déposé une plainte courant août et une réquisition judiciaire avait été ordonnée pour identifier le numéro malveillant, qui était celui d'un homme de 44 ans. Déjà entendu pour ces faits en milieu de semaine dernière, le suspect a réitéré dans les jours qui ont suivi. Convoqué au commissariat de Rosendaël, il a été interpellé puis placé en garde à vue.  

Il semblerait que le quadragénaire ne supportait pas que l'employée qu'il essayait de joindre ait mis un terme à leur relation.

L'homme devait être déféré ce mardi après-midi au palais de justice de Dunkerque. Il fera l'objet d'une convocation au tribunal correctionnel de Dunkerque. En attendant l'audience, le parquet requiert son placement sous contrôle judiciaire

Sur le même sujet

Trois raisons de découvrir le sanctuaire des hérissons dans la Somme

Les + Lus