• DÉCOUVERTE
  • MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • économie
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

“Dunkirk” : malgré les intempéries, le tournage de Nolan se poursuit à Dunkerque


Christopher Nolan et l'équipe du film Dunkirk ont entamé ce lundi leur deuxième semaine de tournage à Dunkerque, dans des conditions météo nettement plus difficiles. Ce qui ne semble pas décourager le cinéaste anglo-américain.

Par YF

Après un soleil radieux jeudi et vendredi pour les grandes scènes tournées sur la plage de Malo, Christopher Nolan doit désormais composer avec le vent, la pluie, le froid et un ciel très bas pour sa deuxième semaine de tournage à Dunkerque. Ce qui ne semble pas perturber le travail du cinéaste. Des nouvelles scènes ont ainsi pu être tournées lundi sur la plage, au bord d'une mer agitée, ainsi que sur la jetée Est de Malo, qui a repris son apparence de 1940 grâce au travail minutieux des décorateurs.

Day #6

Publié par BB Photo/Vidéo sur lundi 30 mai 2016
Un figurant raconte un expérience... éprouvante

La journée a été difficile pour les figurants, restés longtemps immobiles sur la jetée, entre les prises. "C'était horrible", témoigne l'un d'eux sur son compte Twitter. "On se prenait les bourrasques de vent et la pluie dans la gueule. Dés le matin très tôt, Nolan m’a positionné avec la plupart des autres figurants sur la jetée. Le problème c’est qu'il en n'avait rien à foutre de nous, il tournait ses scènes sur la plage. Du coup on ne servait à rien, et on attendait dans un froid intenable, le temps était apocalyptique, jamais vu un truc pareil. En fin de matinée même chose, il y avait des tentes chauffées à 100 mètres mais Nolan voulait qu’on reste dehors dans le froid sans jouer".
 Mais ce figurant, originaire de Dijon, est quand même reparti émerveillé de cette journée, où il s'est retrouvé en plein coeur de l'action. "Nolan nous a fait marcher tout le long de la jetée dans un climat apocalyptique, intenable", raconte-t-il. "Certains ont même du partir parce qu’ils ne tenaient plus sur placeLe pire c’est que je n'exagère même pas, j’étais bleu, mon chef de groupe m’a même demandé plusieurs fois si j’allais bien. Hors de question que je parte évidemment, et j’avais raison… Nolan et son équipe étaient au bout (de la jetée), et nous on était tous regroupés devant lui. C’est à ce moment là que j’ai compris pourquoi Nolan ne voulait pas qu’on aille se réchauffer pendant la journée. Il voulait qu'on souffre, qu'on ressemble à de vrais soldats, et bon sang, je peux vous garantir que c'était le cas".
"Nolan et son équipe sont sortis de leur emplacement pour se retrouver au beau milieu de nous", poursuit-il. "J'avais Hoytema (le chef opérateur du film NDR) à ma droite, Nolan à ma gauche, et les deux acteurs devant moi à un mètre (Fionn Whitehead et Aneurin Barnard). Ils formaient une sorte de cercle et ont commencé à discuter au beau milieu de nous. Et finalement, après la très longue discussion, Hoytema a pris la caméra Imax sur les épaules et a filmé un plan séquence sublime avec Fionn. Plan séquence où presque tous les figurants ont pu apparaitre à moins de 5 mètres de la caméra...Ils n'ont fait qu'une seule prise, elle était parfaite. On a fini la journée là dessus, en apothéose". Cerise sur le gateau, les figurants et l'équipe ont eu droit à la visite du compositeur germano-américain Hans Zimmer, auquel Christopher Nolan a confié la bande originale du film. Il se produit en effet ce mardi soir en concert au Zenith de Lille. On lui doit les musiques de nombreuses grosses productions hollywodiennes comme Pirates des Caraïbes, Gladiator, Rain ManInterstellar, The Dark Knight, InceptionTransformers et bien d'autres.

Les figurants dans la tempete aujourd'hui :)

Publié par Julien Valcke - Photographe sur lundi 30 mai 2016

Jusque fin juin 

L'équipe de Dunkirk était de nouveau à pied d'oeuvre sur la jetée Est ce mardi. 

Quelques miettes du tournage aujourd'hui....désolé, j'étais loin !

Publié par Luc decreton sur mardi 31 mai 2016
Les caméras y seront présentes au moins jusqu'au 20 juin pour filmer notamment les scènes spectaculaires du rembarquement des troupes alliées sur les navires pour regagner l'Angleterre, épisode dramatique de l'Opération Dynamo et de l'évacuation de Dunkerque de mai/juin 1940. 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

La Séquence du filmeur

Les + Lus