Grande-Synthe : une explosion entraine un incendie sur le site d'ArcelorMittal Dunkerque, pas de victimes

Une explosion est survenue sur le site d'ArcelorMittal au niveau de la cokerie et a déclenché un incendie. Le personnel a été évacué. Les pompiers internes ont maitrisé le feu. Des actions de reconnaissance sont en cours.
© PHILIPPE HUGUEN / AFP

Une explosion est survenue sur le site d’ArcelorMittal de Dunkerque peu avant 16h30 ce vendredi 20 novembre. Elle a été provoquée par un dégoudronneur (une installation permettant le nettoyage du gaz dans les différents secteurs de l’usine) au niveau de la cokerie, et aurait entrainé par la suite un incendie.

Fort heureusement, aucune victime n’est à déplorer. Les pompiers présents sur le site ont réussi à maitriser l’incendie. Les sapeurs-pompiers de Dunkerque, de Fort-Mardyck et de Gravelines ont  été mobilisés. 21 pompiers ont été engagés. 

Une zone à risque

Le Plan d’Opération Interne (POI) a été déclenché et le personnel évacué. L’usine, classée Seveso seuil haut, s’étend sur 450 hectares. La zone industrialo-portuaire de Dunkerque est une zone qui présente un risque important d'accident industriel.

L'agglomération de Dunkerque compte ainsi 15 sites Seveso seuil haut, c'est à dire des sites industriels qui présentent des risques d'accidents majeurs et qui sont à ce titre soumis à un haut niveau de prévention.

Leur exploitation nécessite une autorisation préfectorale et ces établissement doivent être régulièrement contrôlés par la DREAL (Direction régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement). Pour protéger les populations, l'Etat a mis en place un plan de prévention en 2015 qui concerne toute la zone industrialo-portuaire. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
industrie économie incendie faits divers seveso pompiers