Le groupe britannique GFG Alliance boucle l'achat d'Aluminium Dunkerque

Cette vente, annoncée depuis janvier, vient de se concrétiser.
© PHILIPPE HUGUEN / AFP
Le groupe GFG Alliance de l'industriel britannique Sanjeev Gupta a bouclé l'achat de l'usine Aluminium Dunkerque auprès du géant minier anglo-australien Rio Tinto pour 500 millions de dollars, ont annoncé les deux groupes.

"Rio Tinto a terminé la vente de son usine d'aluminium à Dunkerque, en France, à Liberty House pour 500 millions de dollars", a expliqué le géant minier dans un communiqué publié lundi matin à la Bourse de Londres. 
 

Liberty House est une filiale de GFG Alliance spécialisée dans la métallurgie et qui s'est chargée d'acheter Aluminium Dunkerque, ancien fleuron de Pechiney.

 

"Liberty Aluminium Dunkerque"


"L'acquisition de cette usine, bientôt rebaptisée Liberty Aluminium Dunkerque, s'inscrit dans un programme d'investissement en aval mis en oeuvre pour optimiser la valeur de l'aluminium qu'elle produit actuellement", a expliqué GFG Alliance dans un communiqué distinct.

"GFG a pour objectif d'accompagner Liberty Aluminium Dunkerque et ses 570 employés (...) dans le déploiement et l'intégration de son activité de fabrication qui dessert les marchés français et européens", a souligné le groupe international dirigé par M. Gupta. 

Le principe de ce rachat avait été annoncé le 10 janvier. A l'époque, la vente était censée être bouclée dans le courant du deuxième trimestre 2018 mais la transaction a pris du retard. Début novembre, GFG Alliance avait toutefois dit avoir obtenu l'accord de ses banques pour garantir cette acquisition, ce qui a permis de concrétiser l'opération.

ArcelorMittal doit aussi céder des sites au Luxembourg et en Belgique à Liberty House dans le cadre d'exigences européennes sur la concurrence liées à son projet d'acquisition de l'italien Ilva.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
industrie économie