Lynchage de Kevin Desmidt à Dunkerque : deux nouvelles interpellations

Publié le

Deux jeunes hommes ont été interpellés ce lundi à Dunkerque. Ils sont soupçonnés d'avoir participé au lynchage de Kevin Desmidt dans la nuit du 1er au 2 février, sur la digue de Malo, en marge du bal du Chat noir.

L'enquête avance. Deux jeunes hommes qui étaient recherchés depuis plus de quatre mois ont été interpellés ce lundi dans le cadre de l'affaire Kevin Desmidt. L'un est mineur (17 ans), l'autre majeur (20 ans). Tous les deux sont soupçonnés d'avoir participé au lynchage du jeune pompier volontaire âgé de 27 ans dans la nuit du 1er au 2 février, sur la digue de Malo Dunkerque, en marge du bal du Chat noir.

On ignore leur degré exact d'implication. Ils nient les faits mais reconnaissent avoir été présents ce soir-là, selon le procureur de la République de Dunkerque Sébastien Piève. Ils ont été déférés devant le juge d'instruction ce mardi après-midi en vue de leur éventuelle mise en examen. Le Parquet a requis leur placement en détention provisoire. 

6 interpellations en tout

Dans cette affaire, quatre autres jeunes hommes, âgés de 16 à 20 ans, ont déjà été entendus par la justice et mis en examen pour tentative de meurtre. Deux sont toujours en détention provisoire. Deux sont sous contrôle judiciaire. Par ailleurs, deux autres personnes ont été placées sous le statut de témoin assisté. 

L'enquête va se poursuivre dans les mois qui viennent et l'affaire pourrait se terminer par un renvoi aux Assises, la qualification étant pour l'instant criminelle.

Kevin Desmidt est resté plusieurs semaines dans un état critique entre la vie et la mort. "Le chemin est encore long, mais son état s’améliore de jour en jour", expliquait sa famille en mars dernier.