Mercato de football : le gardien Ibrahim Koné rejoint l'USL Dunkerque

L'Union sportive du littoral de Dunkerque (USL Dunkerque) s'offre le gardien de but Ibrahim Koné, pour la saison prochaine. Après un passage au club de Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais), le Guinéen de 34 ans évoluait à Malte depuis trois saisons.

Troquer le rouge et blanc pour du bleu et blanc, voilà chose faite pour Ibrahim Koné. Le gardien de buts de 34 ans a signé, ce lundi 8 juillet, un contrat d'un an auprès de l'Union sportive du littoral de Dunkerque (USL Dunkerque).

Du haut de son mètre quatre-vingt-dix, "le Guinéen au parcours riche arrive sur le territoire Dunkerquois pour apporter expérience et sang-froid", rapporte le club de Ligue 2. « Je suis très heureux de faire partie de la famille USLD. C’est un club avec de vraies valeurs humaines et professionnelles », a réagi Ibrahim Koné dans un communiqué de presse.

Une nouvelle accueillie avec joie par les supporters du club sur les réseaux sociaux, qui avaient pressenti l'arrivée du joueur dans l'équipe. De fins observateurs l'auraient d’ores et déjà aperçu lors de l'entraînement samedi dernier avec les Maritimes (le surnom donné aux joueurs de ce club, dont l'emblème est un dauphin, NDLR).

Ibrahim Koné, ancien joueur Boulonnais

Son nom ne leur est pas étranger : l'athlète est un ancien Boulonnais. Sa carrière footballistique débute dans son pays natal, en Guinée, puis il change de paysage et prend la direction du Nord, pour continuer sa carrière à Boulogne-sur-Mer en 2009. Dès ses 19 ans, le gardien expérimente la Ligue 2 et la Ligue 1.

Il écrira ensuite de nouvelles pages de sa carrière à Tarbes (N2), au Pau FC (National) puis une courte expérience au Stade Bordelais (N2). Pour la saison 2020-2021, le natif d’Abidjan quitte la France pour de nouvelles expériences à Malte, durant quatre saisons, en Première League, au Zejtun Corinthians FC puis au Hibernians FC.

Avec Ibrahim Koné, le club s'offre une recrue de choix pour la saison prochaine. Le gardien titulaire avec la sélection de Guinée avait atteint les quarts de finale avec son équipe lors de la dernière Coupe d’Afrique des Nations. Un beau palmarès, qui pourrait bien profiter aux Bleux et blancs, qui espèrent rester encore longtemps en Ligue 2.

Car les Nordistes partaient de loin. Après plusieurs allers-retours entre la Ligue 2 et le championnat de National 1, l’USLD rejoint l’antichambre du football professionnel en juin 2023 seulement une saison après l’avoir quittée, avec 10 victoires, 1 nul et 1 défaite. L'année avait été marquée par l’arrivée de Mathieu Chabert à la tête du groupe professionnel.

Un budget augmenté de 10 à 15%

L'objectif de cette saison était donc de se maintenir en Ligue 2. En décembre dernier, le club n'en menait pas large à l’issue de la phase aller, avec cinq matches sans victoire et peu d'espoir d'amélioration. Mais l'histoire est belle, car contre vents et marées, le club Dunkerquois a réussi à rattraper son retard. Mieux encore, l'USLD est devenue la meilleure équipe de Ligue 2 en 2024, avec 17 points pris en 7 matches. Les Nordistes devancent donc Saint-Étienne, Auxerre, Caen et Bordeaux.

L'exploit a certainement été facilité grâce à un mercato bien négocié. Des changements dans l'encadrement de l'équipe avaient aussi été effectués, tel Mathieu Chabert remplacé par l'entraîneur Portugais Luis Castro fin septembre.

Avec une dizaine de nouvelles recrues arrivées ces derniers mois le club n'a pas lésiné sur les moyens. "Cette année, nous avons une hausse significative du budget, de l'ordre de 10 à 15% par rapport à l'année dernière", explique Edwin Pindi, président du club nommé en décembre dernier en remplacement de Jean-Pierre Scouarnec, au média Foot National.

Le club semble continuer cette stratégie avec Ibrahim Koné, et espère qu'elle sera de nouveau payante la saison prochaine.

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Hauts-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité