Prise d'otage dans un cargo au port de Dunkerque : les douaniers hollandais retrouvent 500 nouveaux kilos de cocaïne

Nouveau rebondissement dans l'histoire rocambolesque de la prise d'otage du cargo Trudy, à Dunkerque, le 11 octobre. Selon le "Parisien-Aujourd'hui en France", une demie-tonne de cocaïne a été saisie par les douaniers hollandais dans ce navire pourtant déjà fouillé par les douanes françaises.

On verrait bien un réalisateur s'emparer un jour de cette incroyable histoire du cargo Trudy. Drogue, mafieux, prise d'otages... Tous les ingrédients d'une bonne série Netflix, dont le dernier épisode vient de se jouer dans le port de Rotterdam.

Selon les révélations du journal Le Parisien-Aujourd'hui en France, 529 kilogrammes de cocaïne ont été découverts par les douaniers hollandais dans la soute du navire. Une information qui éclaire d'un nouveau jour la prise d'otages dont le navire avait fait l'objet dans le port de Dunkerque, au cours de la nuit du 10 au 11 octobre.

Une prise d'otages rocambolesque

Pour rappel, le 1er octobre, le Trudy, ce cargo minéralier en provenance du Brésil, avait été interpellé au large de Dunkerque par les douanes françaises qui le suspectaient de transporter une lourde quantité de drogue. Le flair des agents avait payé, puisque qu'après plusieurs heures de recherche, ils avaient découvert un tas de ballots de cocaïne dans la coque. 1,1 tonne sur la balance. Une saisie d'une valeur de 80 millions d'euros environ.

L'équipage d'une vingtaine de personnes de nationalités différentes avait alors été arrêté et le navire battant pavillon libérien immobilisé par la justice française. Cette dernière attendait la nomination d'un nouveau capitaine pour laisser repartir le bateau en direction d'Anvers (Belgique), sa destination d'origine. Sans savoir alors que se trouvait encore à son bord plus d'une demie-tonne de poudre blanche...

L'oubli fautif des douanes françaises

C'est là que les dernières révélations permettent de mieux comprendre les motivations du commando débarqué en pleine nuit sur le Trudy, après avoir franchi les barbelés de l'enceinte du port. Des hommes cagoulés, porteurs de gilets floqués "police", qui avaient ligotés et séquestrés le nouvel équipage.

On peut supposer que ces mafieux savaient qu'il restait encore plus de 500 kilos de drogue cachés au fond du cargo. Que les douaniers français étaient passés à côté de ce magot lors de leur précédente fouille. Ou bien pensaient-ils simplement récupérer la totalité de la marchandise. En tout cas, les malfaiteurs sont repartis les mains vides, sans avoir trouvé ce qu'ils cherchaient. 

Le Turby a finalement repris la mer, pour finir sa course au port de Rotterdam, après une escale à Anvers. C'est arrivé à destination que les douaniers hollandais ont fait cette nouvelle trouvaille. Et ainsi volés la vedette aux douaniers français et leur chien renifleur, pas vraiment mis à l'honneur dans cette histoire.

Une enquête en cours

Au total, le Trudy transportait plus d'1,5 tonnes de cocaïne, soit un butin estimé à 120 000 millions d'euros environ.

À ce jour, les membres du commando sont toujours recherchés. Une enquête a été confiée à la direction nationale de la police judiciaire sous l'égide des magistrats parisiens de la JUNALCO (juridiction nationale de lutte conte le crime organisé).

Est-ce vraiment l'épilogue du Trudy ?

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Hauts-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité