Transat Jacques Vabre : le skipper dunkerquois Thomas Ruyant termine 4e après une folle remontée

Thomas Ruyant et Antoine Koch à leur arrivée à Salvador de Bahia (brésil). / © Thomas Ruyant
Thomas Ruyant et Antoine Koch à leur arrivée à Salvador de Bahia (brésil). / © Thomas Ruyant

Le skipper Dunkerquois Thomas Ruyant et son binôme Antoine Koch ont fini 4èmes de la Transat Jacques Vabre, dimanche soir à Salvador de Bahia (Brésil). Une belle performance aux commandes du bateau avec lequel le Nordiste s'engagera sur le Vendée Globe dans un an.

Par TM

"C’est de loin ma meilleure 4ème place à Bahia ! (Après 2015 et 2017 ndlr). Cette course a été énorme, avec de multiples rebondissements. Prendre dans ces conditions une quatrième place, pour notre première course, même pas la 10ème sortie du bateau depuis sa mise à l’eau, face à un tel plateau…. Nous sommes vraiment heureux !", s'est exclamé Thomas Ruyant dimanche soir, à son arrivée à Salvador de Bahia au Brésil, après 14 jours et près de 6 heures de course en mer. 


Une première pour le bateau


Le Dunkerquois est parti le 27 octobre du Havre à bord de son tout nouvel Imoca "Advens for Cybersecurity" avec son binôme Antoine Koch, huit semaines à peine après la première mise à l'eau de son engin. Le début de course a été rapidement rendu compliqué, avec un arrêt contraint le 28 octobre à Cherbourg  suite à une défaillance de vérins de pilotes automatiques. Les skippers ont alors vu filer la flotte et les meilleurs skippers qui ont pu creuser un premier écart en tête. A la pointe de Bretagne, Ruyant et Koch pointaient à la 29e place de la Transat ! 
 
Thomas Ruyant et Antoine Koch terminent 4e de la Transat Jacques Vabre

Mais les deux hommes n'ont rien lâché et ont filé à toute allure, se permettant même de rêver en fin de course à un podium. Après une folle remontée, ils terminent la Transat Jacques Vabre à une belle (et inespérée) quatrième place.
"Nous avons effectué une superbe remontée. C’était très excitant. Cela s’est fait petit à petit. Plus on avançait, et plus on comprenait le mode d’emploi du bateau, et plus on accélérait. On a bien navigué avec Antoine ! C’est une belle récompense, pour toute l’équipe", s'est félicité Thomas Ruyant à l'arrivée. "Il me tarde à présent d’écrire le manuel en solitaire (sur son nouveau bateau, ndlr). On va commencer dans 10 jours avec le convoyage retour en solo. Ce sera forcément plus compliqué, mais à un an du Vendée Globe, on va y aller progressivement, par paliers, avec toute l’équipe pour trouver ce nouveau mode de fonctionnement en solitaire. Cette Transat Jacques Vabre a été une aventure humaine passionnante. Antoine a été le co-skipper que j’attendais, très grand marin, analyste pertinent de la technique du bateau. J’ai beaucoup appris à son contact".

Le départ du Vendée Globe 2020 sera donné le 8 novembre prochain.

 

Sur le même sujet

Les + Lus