Traversées de la Manche : 38 migrants dont 10 enfants ont été secourus au large de Sangatte et Dunkerque

Deux groupes de 25 et 13 migrants ont été secourus vendredi dans l'après-midi alors qu'ils tentaient de rejoindre le Royaume-Uni. Parmi eux, 10 enfants, dont un nourrisson.

Un nourrisson se trouvait parmi les 10 enfants secourus.
Un nourrisson se trouvait parmi les 10 enfants secourus. © PRÉFECTURE MARITIME DE LA MANCHE ET DE LA MER DU NORD
Les autorités maritimes françaises ont secouru ce vendredi 14 août 38 migrants lors de différentes opérations. Deux groupes tentaient de traverser la Manche à bord de petites embarcations pour rejoindre la Grande-Bretagne, selon un communiqué de la préfecture de la Manche et de la mer du Nord.  

Une première opération à Sangatte

Un patrouilleur de la marine nationale a pris en charge 16 migrants, dont 7 enfants et 5 femmes, qui étaient en difficulté à environ 14 kilomètres au nord de Sangatte (Pas-de-Calais), que le centre de coordination de sauvetage maritime (MRCC) de Douvres avait signalés au centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (Cross) Gris-Nez. Le patrouilleur a ensuite récupéré neuf migrants "en difficulté sur leur embarcation pneumatique en panne moteur" et a ramené les 25 migrants au port de Dunkerque vers 15 h 30.

Près de Dunkerque, une deuxième embarcation quelques heures plus tard

Parallèlement, un voilier a informé le Cross qu'une embarcation avec 13 personnes à son bord était en difficulté à environ 18 kilomètres au nord de Dunkerque.

Un canot de la société nationale des sauveteurs en mer (SNSM) de Dunkerque a récupéré les migrants, dont un nourrisson, deux enfants et une femme enceinte, vers 13 heures. Leur embarcation a été remorquée par la SNSM. 

Les 38 migrants ont été pris en charge par les sapeurs-pompiers et présentés à la police aux frontières dans l'après-midi. C'est la deuxième fois en moins d'une semaine que des enfants sont secourus par les services du Cross Gris-Nez. Dimanche dernier, deux enfants avaient été pris en charge après avoir passé une douzaine d'heures sur l'eau.

Si vous êtes victime ou témoin d’un événement de mer, composez par téléphone le 196 ou par VHF canal 16.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
migrants à calais société immigration migrants