Flandre : alcoolémie, cannabis, excès de vitesse... Il cumule 9 infractions en un mois

Publié le Mis à jour le
Écrit par NL
Le véhicule a été placé en fourrière à l'issue d'un deuxième contrôle.
Le véhicule a été placé en fourrière à l'issue d'un deuxième contrôle.

Contrôlé deux fois à un mois d'intervalle, un conducteur de 33 ans est l'auteur de 9 infractions, dont 7 délits. 

Le cas est assez exceptionnel pour être souligné par les gendarmes de Flandre intérieure sur leur page Facebook. « Incroyable mais vrai, un danger public », titrent-ils. En cause, un conducteur qui cumule les infractions.

Le 18 janvier dernier d’abord. Lors d’un contrôle de vitesse, à hauteur de Cappelle-Brouck, sur la départementale D300, une Renault Clio enregistre dépassement de 53km/h : 133km/h pour les 80 autorisés.
 

La brigade motorisée de Hoymille arrête le véhicule et constate que le conducteur, âgé de 33 ans, n’est pas titulaire du permis de conduire. S’en suivent des dépistages alcoolémie et stupéfiants : tous les deux sont positifs. Le taux d’alcoolémie est inférieur à la limite légale de 0,25mg/l d’air expiré, mais le conducteur est sous l’emprise de cannabis. Le contrôle des papiers révèle que le véhicule n’est pas assuré, et la carte grise, au nom de l’ancien propriétaire.


La même chose un mois plus tard 


En comparution immédiate au TGI, le conducteur reconnaît les infractions. Dans l’attente d’une décision judiciaire, il est laissé libre.

A peine un mois plus tard,  ce même conducteur est contrôlé par la même brigade motorisée, à Ghyvelde. Rebelote : pas de permis, pas d’assurance, positif au cannabis… et en possession de résine de cannabis. Cette fois, le véhicule est placé en fourrière pour une « éventuelle confiscation ».
Suite aux analyses stupéfiants, le conducteur est placé en garde à vue et a été convoqué par le tribunal correctionnel.

Au total, 9 infractions, parmi lesquelles 7 délits, ont été constatées.
 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.