• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Coupe Davis : le Nordiste Lucas Pouille sélectionné pour affronter la Belgique

Lucas Pouille jouant contre l'Américain Jack Sock le 2 Novembre à Paris. / © Thomas SAMSON / AFP
Lucas Pouille jouant contre l'Américain Jack Sock le 2 Novembre à Paris. / © Thomas SAMSON / AFP

La Fédération Française de Tennis a annoncé ce jeudi midi la composition de l'équipe de France, dans laquelle figure le Nordiste Lucas Pouille, 18e joueur mondial.

Par Quentin Vasseur

Yannick Noah a fait son choix et retenu Jo-Wilfried Tsonga, Lucas Pouille, Richard Gasquet et Pierre-Hugues Herbert pour affronter ce week-end à Villeneuve-d'Ascq la Belgique emmenée par David Goffin en finale de Coupe Davis.


Noah a donc créé la surprise en écartant les deux vétérans Mahut et Benneteau, tous les deux âgés de 35 ans, qui s'étaient entraînés côte à côte de dimanche à mercredi pour préparer le double.

Coupe Davis : le Nordiste Lucas Pouille sélectionné pour affronter la Belgique
La Fédération Française de Tennis a annoncé ce jeudi midi la composition de l'équipe de France, dans laquelle figure le Nordiste Lucas Pouille, 18e joueur mondial. - France 3 Nord Pas-de-Calais - Jean-Marc Devred, Sébastien Gurak, Gabrielle Guillot

Le choix de maintenir Herbert est également une surprise dans la mesure où l'Alsacien de 26 ans s'était blessé au dos (lumbago) jeudi dernier lors du Masters de double.


Gasquet, capable de jouer en simple comme en double, a lui réussi in extremis à faire partie de la sélection grâce à un retour à un niveau de forme correct en fin de saison.

Côté belges, Steve Darcis et Ruben Bemelmans accompagnent sans surprise Goffin. Arthur de Greef a quant à lui été écarté par le capitaine Johan van Herck au profit du spécialiste de double Joris de Loore, qui avait manqué la demi-finale contre l'Australie sur blessure (genou) mi-septembre.

La France voudrait remporter le dixième Saladier d'argent de son histoire, qui lui échappe depuis 2001, alors que la Belgique, présente en finale pour la deuxième fois en trois ans (après 2015), vise sa première victoire dans la vénérable épreuve par équipes.

A lire aussi

Sur le même sujet

TRIBUNE NORD. Quelles solutions face à l’homophobie dans les stades ?

Les + Lus