Cet article date de plus de 4 ans

Incendie du camp de Grande-Synthe : "Fin de la mise à l'abri des migrants"

Cinq jours après l'incendie qui a détruit le camp de la Linière de Grande-Synthe, l'opération de mise à l'abri des 1.061 migrants qui dormaient depuis dans des gymnases du département s'est achevée samedi à 17h, a affirmé la préfecture du Nord.
Les derniers réfugiés sont partis des gymnases.
Les derniers réfugiés sont partis des gymnases. © AFP
Fin de l'opération de mise à l'abri des réfugiés de Grande-Synthe. Ce samedi, la Préfecture assure avoir pu mettre en sécurité les 1061 réfugiés qui dormaient jusqu'alors dans des gymnases ouverts par différentes municipalités.



Prise en charge en CAO


La plupart des migrants pris en charge ont rejoint un centre d'accueil et d'orientation (CAO), a précisé cette source.



Ouvert en mars 2016 avec des normes humanitaires ambitieuses, le camp de migrants de Grande-Synthe hébergeait au moment du sinistre près de 1.400 personnes dans des cabanons en bois.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
migrants à grande-synthe société immigration côte d'opale