Incendie salle de basket de Gravelines-Sportica : "la salle, les maillots, tout est parti en fumée", Hervé Beddeleem sous le choc

Le directeur exécutif du BCM Gravelines Dunkerque est terrassé par le feu qui a ravagé la salle de basket du Sportica (3000 places) et ses équipements annexes. Si le match de ce jeudi 28 décembre 2023, contre Paris, est officiellement reporté, le club pourrait investir la Salle Louis Dewerdt à Dunkerque pour la suite du championnat.

"C'est toute ma vie qui part en fumée." Hervé Beddeleem, directeur exécutif du BCM, est sous le choc après l'incendie spectaculaire qui a embrasé le complexe Sportica, ce lundi 25 décembre 2023. Lui qui est arrivé au club en 1984, a vu grandir la salle de basket inaugurée deux ans plus tard en 1986. Une histoire et des souvenirs partis en fumée en quelques heures.

"Tout notre outil de travail a brûlé"

"C’est un drame terrible, incommensurable", déplore-t-il. Il fait l'état des lieux des dégâts : "la salle de basket, la salle de vie des joueurs, le salon VIP, la salle du kiné et du docteur, les maillots des joueurs... Tout notre outil de travail a brûlé." Au-delà de l'équipement de basket, la piscine, la cafétéria et l'espace multisport ont également été ravagés par les flammes indique la Ville de Dunkerque dans un communiqué.

Une vague de soutiens, des clubs de basket ou d'élus de la région, n'a pas tardé à se faire entendre sur les réseaux sociaux. De l'Asvel au Portel, plusieurs acteurs de la Jeep Elite ont fait part de leur solidarité. L'ancien maire de Dunkerque et actuel ministre, Patrice Vergriete, a lui déclaré sur Facebook que la communauté urbaine aidera à "trouver ensemble des solutions à court et moyen terme".

À Dunkerque pour les matchs, à Loon-plage pour s'entraîner ?

Première solution évoquée par Hervé Beddeleem, le BCM pourrait jouer ses matchs dans la salle Louis Dewerdt où évolue le club de handball de Dunkerque. Une proposition de Patrice Vertgriete assure l'intéressé. "Si celle-ci n'est pas prête en janvier, pourquoi pas jouer à Calais ou au Portel, qui se sont aussi proposés, tout comme le club de Denain", avance le directeur exécutif. Le match de jeudi contre le Paris Basketball est lui officiellement reporté par la Ligue nationale de basket.

Pour ce qui est de l'entraînement des joueurs, il pourrait se dérouler dans la commune voisine de Loon Plage (où évolue un club de N1). "On s'est déjà entraîné avec eux, on s'entend bien", se réjouit l'homme du BCM. "Mais ce qui nous arrive n’est pas pour une courte durée, cela va durer durant deux ou trois ans le temps de reconstruire, dit-il. Donc il nous faut une solution sur le long terme."

"Ça va être dur, mais on va se relever"

Toujours est-il que ses quatre décennies de souvenirs dans cette salle se sont envolées en ce jour de Noël. "J'ai en mémoire des milliers de matchs de basket, des concerts, un championnat du monde de boxe..., liste Hervé Beddeleem. Ca va être dur de se remettre d’un tel drame, mais on va se relever."