INTERVIEW. À l’Eurovision, Ladaniva, un groupe de Lille, représente l’Arménie : "C’est un honneur et c’est un peu bizarre aussi"

L’Eurovision aura lieu en Suède du 7 au 11 mai 2024. C’est Slimane, gagnant de la cinquième saison de "The Voice", qui représentera la France. Mais pour l’Arménie c’est un groupe lillois qui a été choisi. Découvrez Ladaniva qui réinvente avec une belle énergie la pop des Balkans.

L’année dernière, l’Eurovision a réuni 162 millions de téléspectateurs. L’enjeu sera donc de taille pour les participants, du 7 au 11 mai 2024, à Malmö en Suède. L’Arménie sera représentée par un duo de choc venu de Lille, composé du nordiste Louis Thomas pour la musique et de l’Arménienne Jaklin Baghdasaryan côté chant.

Quel est votre sentiment, à l’approche du concours ?

Jaklin : C’est impressionnant, d’un coup on a beaucoup de visibilité. On était déjà connu en Arménie, mais là, ça touche tout le monde ! C’est un peu la pression mais en même temps, on va s’amuser, on a une chanson très joyeuse.

C’est moi qui l’ai écrite ; elle s’appelle Jako, c’est mon petit surnom. Le message ? J’ai envie que les filles de mon pays et de partout soient libres d’être comme elles sont. La tradition, même si elle me plaît, oppresse parfois les femmes. J’ai envie que ça change.

Louis : L’Arménie est entrée dans ma vie il y a quatre ans, quand on a fondé le groupe, mais depuis j’y suis souvent allé. J’écoute et je joue leur musique. Les représenter à l'Eurovision, c’est un honneur et c’est un peu bizarre aussi. Parfois, je me demande ce que je fais là, et je me le demanderai sûrement en Suède !

J : Le concours de l’Eurovision, je le regardais quand j’étais petite et je m’imaginais sur scène car j’ai toujours voulu chanter. Mais après, j’ai arrêté et l’intérêt a complètement disparu. Aujourd’hui, d’un coup, ça me fait tout remonter.

Comment vous êtes-vous rencontrés ?

J : Je suis née en Arménie, j’ai grandi en Biélorussie et je suis venue en France à 18 ans avec ma mère. Je voulais faire quelque chose de ma vie, de la musique. Je fuyais des problèmes et heureusement que je suis venue à Lille ! C’était le meilleur choix, celui qui a forgé mon destin aujourd’hui. J’ai rencontré Louis dans un bar.

L : Cela a été un petit coup de foudre musical. Quand je l’ai entendue chanter, je me suis dit que j’aimerais bien faire de la musique avec elle. Moi, mon premier instrument, c’est la trompette. Au conservatoire de jazz, j’étais en piano et trompette, Jaklin était en chant et piano. On s’est croisés dans les couloirs et on a commencé à jouer un peu de jazz ensemble, à faire des concerts dans les petits bars.

Pourquoi Ladaniva ?

J : Quand il a fallu nous trouver un nom, j’ai commencé à parler de Lada, et Louis m’a demandé si je connaissais les voitures "Lada Niva" [NDLR : le légendaire 4x4 russe, né en 1977]. On s’est rendu compte que son père en avait une en France et le mien aussi en Arménie !

L : C’est une voiture tout-terrain et vu qu’on interprète plein de styles et de traditions, on est comme la voiture qui traverse plein de pays. Elle fait voyager, comme nous ! 

En 2020, vous avez fait le buzz sur internet !

J : Avec Kef Chilini, qui a fait près de 30 millions de vues. On a été étonné de voir à quel point ça marchait, en particulier dans la diaspora arménienne. On s’est mis à entendre notre chanson partout, dans les anniversaires, les mariages. Sur TikTok, elle a buzzé grâce aux danseurs de différents pays qui l’ont reprise.

L : Quand on allait en Arménie, on l’entendait dans des voitures qui passaient avec le son à fond ou sur le marché. C’était irréel !

Vous avez sorti un premier album, un projet né à la Réunion

J : Dans l'album Ladaniva, on trouve onze titres et entre autres Jako, la chanson de l’Eurovision. Je compose et j’écris aussi ; c’est d’ailleurs Louis qui m’a beaucoup encouragée à écrire en arménien. Je ne le maîtrise pas bien puisque je n’ai pas grandi là-bas.

Pourtant, cela fait partie de moi de chanter dans cette langue ; ma mère chantait en arménien à la maison, c’est quelque chose de très pur qui vient du fond de moi. J’ai toujours voulu réaliser un projet où je mélangeais du jazz avec des chansons traditionnelles. On n’a pas de style musical, il y a un peu de tout.

 L : Mais on peut dire quand même que ce sont des musiques traditionnelles du monde, mélangées avec tout ce qu’on écoute dans le pop, le classique.

Ladaniva était l’invité de Vous êtes formidables le 22 mars 2024. Le duo en a profité pour interpréter en live La montagne, un autre titre de son album, sur le plateau des Hauts-en-Scènes.

durée de la vidéo : 00h02mn24s
Ladaniva était l’invité des Hauts-en Scènes le 22 mars 2024. Découvrez son titre "La montagne" en live. ©FTV
 

Le groupe Ladaniva a un agenda bien chargé : il se produira au Bataclan le 27 avril 2024, au festival En orbite à Bailleul le 30 juin, aux Francofolies de La Rochelle le 11 juillet et aux Nuits secrètes d’Aulnoye-Aymeries le 12 juillet.

Sans oublier bien sûr le grand rendez-vous de l’Eurovision en Suède, du 7 au 11 mai 2024. La finale sera diffusée sur France 2 le samedi 11 mai dès 21 heures. 

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité