"J'ai toujours su que je voulais monter un projet autour de ma passion", deux talentueux skaters font le buzz sur Youtube

Plus sur le thème :

En trois semaines, la vidéo "The young street part vol 2" a été vue un peu plus de deux mille cinq cents fois. À l'initiative du projet, Paul Juillard et Clément Huret ont quitté les skates park des Hauts-de-France pour tâter de la roulette en milieu urbain.

Début janvier 2024, Paul Juillard et Clément Huret, skateurs, annonçaient sur leur chaîne youtube, l'avant-première à Calais et Lille de leur dernière vidéo, intitulée "The young street part vol.2". En trois semaines, la vidéo a été vue un peu plus de deux mille cinq cents fois.

Les débuts

Paul âgé de dix-sept ans et Clément quinze ans, pratiquent en loisir le skateboard depuis le plus jeune âge. Le père de Paul l'initie assez jeune, puis à l'adolescence, ils déménagent à Saint-Omer peu avant le premier confinement. En perte d’amis et de repères, son skate devient son allié et pour progresser il passe des heures à regarder des vidéos de skateurs professionnels. "Ce qui m'intéressait, c'était comment ils se positionnaient pour réaliser les tricks, (les différentes figures), reconnaît-il.

Les sorties en skate avec mon père, ce sont mes meilleurs souvenirs

Paul Juillard

Skateur - 17 ans

Sortis du premier confinement, ses parents l'inscrivent au Skate club de Calais. Il y rencontre Clément, membre du club depuis ses huit ans. Sa première planche est un cadeau de sa maman. Petit à petit, les deux sont les seuls à être extrêmement réguliers et en dehors du club, finissent par se retrouver en extérieur sur l'espace à dimension olympique de la digue de Calais. "On travaillait tout le temps, se souvient Clément. Pour une même figure on peut recommencer trente fois jusqu'à ce que l'on réussisse." Pour Paul, "le skate c'est une bataille, il faut persévérer, ne jamais lâcher et ça devient possible !", affirme-t-il.

"Imaginez les gars, si un jour nous étions payés pour voyager et skater ?"

Pour Paul, la réalisation d'une vidéo était évidente :"J'ai toujours su que je voulais monter un projet autour de ma passion." À l'été 2022, leur première vidéo réalisée dans les Hauts-de-France voit le jour. Réalisée par Ruben Christen ami d’enfance de Paul, elle totalise un peu plus de mille huit cents vues, assez pour les conforter à en réaliser une seconde.

"Imaginez les gars, si un jour nous étions payés pour voyager et skater ?", lance Paul à ces deux compères. En février 2023, le projet né. "Paul est ambitieux, lorsqu'il s'agit de travailler", annonce Clément. Ruben Christen, le réalisateur en herbe de la vidéo, confirme : "Un mois avant le tournage, nous nous sommes téléphoné chaque jour au moins une heure pour discuter, monter le projet et se mettre d'accord." Des sponsors adhèrent au projet, le reste du budget est comblé par leurs économies personnelles.

Lille, Paris, Lyon

Les spots sont trouvés ! Lille, Paris et son emblématique Place du Trocadéro et enfin Lyon. "C'est un des spots les plus connus dans le monde, s'enthousiasme Paul. D'ailleurs, c'est aussi la ville du champion du Monde Aurélien Giraud qui concourra aux Jeux olympiques cet été à Paris."

Lyon leur laisse un souvenir impérissable, les températures sont caniculaires à l'été 2023. Ruben Christen, vidéaste et réalisateur en attente de BTS Audiovisuel, se rappelle :"Il faisait plus de 40° à l'extérieur en journée, cela nous obligeait à tourner le matin jusqu'à 12h00 puis de 18h00 à 22 h00. Je pense que la douche du logement que nous avons loué n’a jamais autant été utilisée. Nous étions toujours sous l'eau froide, l'appartement ne possédait pas de climatisation et c'était très difficile de trouver le sommeil malgré la fatigue."

"Nous n'avons rien négligé, reconnaît humblement Ruben. C'était un magnifique projet de deux cent cinquante heures de tournage." Les deux skateurs louent le travail colossal qu'a représenté le montage vidéo effectué par Ruben durant quatre jours sous la houlette de Paul. Le rendu est à la hauteur de leurs ambitions, images aériennes soignées, photographies esthétiques, montage professionnel.

"Quand on veut, on peut"

Les trois amis s'accordent pour dire : "que cela nous a fait grandir, car nous étions autonomes. Nous devions tout le temps se débrouiller et il fallait trouver des solutions. Quand on veut, on peut !" Ruben et Clément soulignent "les qualités de leader de Paul tout en étant protecteur". À les écouter, on comprend rapidement que la réalisation de cet ambitieux projet a surtout scellé une amitié forte.

En Bac Pro de commerce, Paul Juillard souhaite se diriger en Deust Staps afin de devenir Coach sportif dans le milieu du skate.

Clément Huret est arrivé 4éme sur 35 au Championnat d'été 2022 et espère se qualifier au niveau national. En attendant, il se rendra au battle des régions au mois de mars. "Ce sera compliqué mais il y a toujours moyen !"

Ruben Christen va réaliser le film du baccalauréat de son Lycée de Condé-sur-l'Escaut et espère passer son BTS Audiovisuel puis intégrer l'École nationale Louis Lumière à Paris.

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité