« Jamais je n’abandonnerai les recherches», déterminé à retrouver ses chiennes disparues, il double la valeur de la voiture offerte en récompense

Inconsolable après la disparition de ses deux chiennes à Saint-Hilaire-sur-Helpe, Kevyne propose sa voiture en récompense à celui qui retrouvera ses protégées. Après presque deux semaines sans nouvelle, il surenchérit avec un véhicule d’une valeur deux fois plus importante.

Le 7 janvier, à Saint-Hilaire-sur-Helpe dans l'Avesnois, les deux chiennes de Kevyne Deltour, un travailleur dans le BTP de 26 ans, s’échappent de leur maison. Très inquiet, le jeune maître remue ciel et terre pour tenter de les retrouver, en vain. Il décide alors, d'offrir une récompense à qui lui ramènera ses animaux de compagnie. Après avoir proposé sa voiture, une Peugeot 107, il double la prime avec un véhicule de plus haut standing.

Il y a plus de trois semaines que Kevyne recherche désespérément ses deux épagneuls bretons, Thaïs et Tyna. Un matin, les deux sœurs achetées un an et demi plus tôt chez un éleveur de Jeumont, sont sorties par le portail ouvert. "Elles savent retrouver leur chemin, elles m'accompagnent à la chasse, en général, au bout de 30 minutes elles sont de retour," explique-t-il. Ne les voyant pas revenir, le maître ratisse les alentours mais aucune trace des deux chiennes.

Partager l'information au maximum

Après avoir contacté la mairie, les refuges, les vétérinaires, coller des affiches et porter plainte à la gendarmerie, Kevyne ne peut se résoudre à attendre sans rien faire. Il décide de proposer en récompense sa voiture, une Peugeot 107 d'une valeur de 3400€ à celui qui ramènera ses protégées. "La récompense, c'est surtout pour marquer les esprits et que l'information soit partagée au maximum. Tout ce que je veux c'est retrouver mes chiennes,' insiste le maître passionné de mécanique.

"Des boules d'amour"

Des voitures, il en possède six, que des bonnes affaires achetées d'occasion, qu'il aime retaper le week-end. Alors qu'il n'a toujours pas de nouvelle de ses "fifilles", presque deux semaines après avoir publié la première récompense, il double le gain. Le bricoleur propose un autre de ses véhicules, une Laguna 3, coupe sport full option blanche, d'une valeur de 6800€ . "On me dit que je suis dingue d'offrir une voiture d'une telle valeur, mais ce n'est que du matériel. Une carrosserie, ça se rachète, mes chiennes, elles sont uniques et sensibles, ce sont des boules d'amour," se justifie Kevyne d'un ton abattu.

"Je ne veux pas qu'on leur fasse du mal"

Depuis cette deuxième publication qui totalise ce jeudi plus de 12000 partages, les retours affluent mais toujours aucune nouvelle de Thaïs et Tyna qui semblent s'être volatilisées. "C'est très compliqué, elles me manquent énormément, je les considère comme mes enfants, je ne veux pas qu'on leur fasse du mal," s'inquiète-t-il.

Même s'il ne proposera pas de nouvelle voiture, Kevyne ne compte pas s'arrêter là, il continuera la communication autour de celles qu'il considère comme ses bébés pour qu'elles retrouvent au plus vite leur foyer. "Je suis certain que quelqu'un les retient chez lui quelque part, ça prendra le temps qu'il faut pour les retrouver mais jamais je n'abandonnerai les recherches", affirme-t-il, déterminé.