"Je vis à New York par amour !", entrez dans la vie privée de Marc Levy, l'auteur français le plus lu dans le monde

Avec 25 romans traduits en 50 langues et vendus à plus de 50 millions d'exemplaires, Marc Levy est l'auteur français contemporain le plus lu dans le monde. À l'occasion de son passage dans "Vous êtes formidables" pour présenter son dernier livre, "La Symphonie des monstres", l'écrivain répond avec franchise à toutes les questions que vous vous posez sur lui.

Il est souriant, décontracté, refuse tout maquillage et s'installe sur le canapé de Vous êtes formidables très à l'aise, comme s'il était dans son salon. Ce jeudi 11 avril 2024, Marc Levy est venu présenter son dernier roman, La symphonie des monstres, publié aux éditions Robert Laffont. L'occasion aussi pour lui de répondre aux questions que ses lecteurs se posent sur sa vie privée.

Le livre s'ancre dans l'actualité et raconte l'histoire, inspirée de faits réels, d'enfants ukrainiens enlevés par les Russes et emmenés en Russie pour leur laver le cerveau. "Il n'y a pas de maltraitance physique, précise Marc Levy. On les envoie dans des pensionnats qui ressemblent à des colonies de vacances, on leur offre des cadeaux et pendant des mois, on leur répète que leurs parents ne les aiment pas, qu'ils les ont abandonnés et que la Russie est leur vraie patrie. On va jusqu'à réécrire les manuels d'histoire et effacer l'Ukraine."

Mon dernier livre est à la fois un thriller et un roman d'amour.

Marc Levy

Ecrivain

"Ce n'est pas du tout un roman d'horreur. On est en permanence sur un fil rouge entre une apparente complaisance et en réalité la monstruosité du projet qui est derrière, d'où le titre. En fait, c'est un roman d'amour, de résistance, de courage."

"C'est le roman d'amour d'une mère qui va tout faire pour retrouver son petit garçon. C'est un roman sur l'imaginaire, le rêve et la part du rêve, à travers cet enfant qui cherche à s'évader pour retrouver les siens."

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Marc Levy (@marclevy)

"C'est un roman sur l'adolescence, aussi, parce qu'il raconte le parcours de Lilya, la sœur de Valentyn, qui va du jour au lendemain voir son centre de gravité s'éloigner de son nombril vers une cause qui est plus importante qu'elle. Je crois qu'en fait c'est un thriller et un roman d'amour à la fois."

Et justement, parlons d'amour avec Marc Levy, qui répond à toutes les questions que les lecteurs se posent sur lui dans l'interview Mise au net.

Quand les gens tapent votre nom sur un moteur de recherche, ils cherchent d'abord quelles sont vos origines.

Pierre Dac aurait répondu douteuses... Je suis de parents français, de grands-parents turcs du côté de mon père et d'une grand-mère oranaise du côté de ma mère.

On cherche votre âge.

Mon âge ? Trop ! J'ai passé la soixantaine.

Est-ce que vous avez des enfants ?

Ah oui ! [Son visage s'illumine d'un grand sourire.] C'est même ce que j'ai fait de plus important dans ma vie. J'en ai trois, à qui je dédie toujours mes livres. Louis, Georges et Cléa.

Qui est votre femme ?

Ma femme est une formidable artiste illustratrice d'origine amérindienne qui s'appelle Pauline. Elle est la maman de deux de mes enfants.

Quelle est votre fortune ?

Mes enfants. Vraiment. Et professionnellement, je dirais que c'est cette chance extraordinaire que j'ai et que j'apprécie chaque jour de pouvoir travailler à la maison et de ne pas avoir de patron. Enfin, on en a toujours un, mais vous voyez ce que je veux dire. Ma richesse, c'est la liberté que mon métier m'accorde.

Les gens font une recherche "Marc Levy informaticien".

C'est vrai, je l'ai été. Mais c'était l'époque de la préhistoire informatique puisque je suis parti travailler dans la Silicon Valley en 1983, avec l'arrivée du premier IBM PC. La mini-informatique prévalait encore largement sur la micro-informatique et on programmait encore en Cobol et en Fortran sur - je dis ça pour les dinosaures comme moi - des Comodorre 64, donc c'est vous dire.

Mais j'ai quand même créé avec des copains une boîte d'informatique dans la Silicon Valley, qui a été l'une des premières sociétés à faire du traitement et de l'image de synthèse et à fabriquer des cartes graphiques.

C'est une aventure qui a fini dans le mur... Mais elle m'a permis de rencontrer des gens qui avaient des idéaux et surtout un code d'éthique formidable, qui n'a rien à voir avec le milieu de l'informatique aujourd’hui, où malheureusement ils sont nombreux à avoir beaucoup d'intelligence mais très très peu d'éthique.

On se demande pourquoi vous vivez à New York.

Par amour. C'est comme si vous demandiez à un marin pourquoi il passe sa vie sur un bateau. C'est parce qu'il aime la mer. J'ai eu un coup de foudre pour cette ville quand j'avais vingt ans, j'ai toujours rêvé d'y vivre. Je me suis même passionné pour cette ville, son histoire, ses quartiers, tout comme certains se passionnent pour d'autres coins du monde. Je suis vraiment amoureux de cette ville en particulier. Je n'aurais pas voulu vivre en Floride ou au Texas par exemple.

Et puis, j'ai beaucoup voyagé, très jeune, pour aller à la recherche de la différence et des autres. À New York, il y a une particularité, c'est que vous avez 300 communautés ethniques qui vivent sur un bout d'île. Il n'y a pas d'autre endroit dans le monde où l'on peut dans la même journée entendre soixante ou soixante-dix langues.

On se demande si vous jouez du piano.

Cet instrument a été mon compagnon d'enfance et mon meilleur ami pendant très longtemps. J'étais un enfant extrêmement pudique qui ne parlait pas ou très peu. Et je me suis mis au piano jeune, je composais et j'écrivais de la musique.

On a tous un besoin d'exprimer nos émotions et de les canaliser. Certains arrivent à le faire à l'oral et il y en a d'autres pour lesquels c'est beaucoup plus difficile. Donc on cherche d'autres moyens de partager ces émotions... Cela peut être avec la peinture, la sculpture, toutes les formes d'expression dites artistiques, et l'écriture. Et moi, avant les mots, c'était les notes de musique.

On vous associe à Mylène Farmer

[Marc Levy garde le silence un long moment.] Qu'est-ce que vous voulez que je vous dise ? C'est une artiste et une femme extraordinaire. Ça a été une rencontre qui a beaucoup compté dans ma vie et c'est une femme à qui je dois énormément et pour qui j'ai un profond respect et une grande admiration.

Quel sera le thème de votre prochain livre ?

C'est une question que je me pose tous les jours, je suis en train de l'écrire et vous ne saurez rien !

durée de la vidéo : 00h13mn00s
L'écrivain Marc Lévy présente son dernier roman, "La symphonie des monstres", le jeudi 11 avril 2024 sur le plateau de "Vous êtes formidables". ©FTV

En attendant le prochain, le dernier roman de Marc Levy est publié aux éditions Robert Laffont. À noter que dans La symphonie des monstres, on retrouve les personnages centraux de sa trilogie NOA. Le livre est traduit en ukrainien mais également en russe, une version qui est disponible gratuitement sur Internet en vue de faire savoir à la population ce qui se trame autour des faux orphelins ukrainiens.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité