Les 4 jours de Dunkerque 2023 : Richard Virenque, maillot rose, caravane, palmarès, les 8 choses à savoir avant le départ

Les 4 jours de Dunkerque – Grand Prix des Hauts-de-France représente la grande course cycliste par étapes de la région. En 2023, l’épreuve est marquée par plusieurs changements notables. Histoire, chiffres-clés, nouveautés, voici les 8 choses à savoir sur cette course mythique qui commence ce 16 mai 2023, à vivre en six étapes.

"On est la 4 e course par étapes, au niveau français, après le Tour de France, Paris-Nice et le Dauphiné. Et on a toujours des grands noms." Voici comment Eric Marchyllie, le président des 4 jours de Dunkerque Grand Prix des Hauts de France, définit l’épreuve. "C’est la première course cycliste des Hauts de France après Paris-Roubaix. C’est une course sur un jour. Nous, on est une course par étapes", précise-t-il.

Cette année, il s’agit de la 67e édition de l’événement, se déroulant du mardi 16 au dimanche 21 mai. Au total, 133 coureurs sont attendus au départ, place Jean Bart, à Dunkerque. Les engagés s’apprêtent à parcourir une boucle de près de 1 000 kilomètres, à travers les hauts-de-France.

  • Les 4 jours de Dunkerque en 6 

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, l’épreuve se tient sur six jours. Lors des premières éditions, entre 1955 et 1962, la course évolue sur quatre étapes. À partir de 1963, l’événement fluctue entre 5 et 6 jours. Après trois ères à six jours de compétitions (1969 à 1973, 1982 à 2001 et 2007 à 2009), les organisateurs reviennent sur ce format en 2017.

En 2023, ces derniers ont voulu prolonger l’événement à huit journées. Mais le souhait des organisateurs a été refusé par l’UCI (Union cycliste internationale).

  •  Le maillot de leader n’a pas toujours été rose

Pourquoi le maillot du premier du classement général est-il rose ? Rien à voir avec la légendaire tunique du Tour d’Italie, qui a lieu à la même période de l'année. Au départ, le leader du classement général se distinguait en portant un maillot jaune. Mais quatre ans après la création de l’épreuve (en 1955), Primerose, une marque locale de limonade située à Dunkerque, devient le partenaire majeur de l'épreuve. C’est ainsi que le maillot de leader du classement général devient rose et devient indissociable des 4 jours de Dunkerque.

>>>lire aussi : avec la carte, les 4 jours de dunkerque 2023 : parcours, têtes d'affiche...découvrez les 6 étapes en détail

  •  La 2e plus grande caravane de France

Avec 80 véhicules en amont de la course, la caravane des 4 jours de Dunkerque représente "le deuxième plus grand défilé publicitaire après celui du Tour de France", affirme Daniel Mangeas. Cette année encore, la caravane précédera l'échelon course d'1h30.

  • 926,5 kilomètres à travers les Hauts de France

Cette année, les cinq départements de la région sont mis en lumière. "C’est la deuxième fois" que l’épreuve franchit tous les départements de la région, note Éric Marchyllie. Contrairement aux autres années, la Picardie accueillera la moitié du parcours. Après un traditionnel départ à Dunkerque, les coureurs finiront la première étape à Abbeville. Lors du deuxième jour de course, dans l'Oise et dans l'Aisne, les coureurs relieront Compiègne à Laon. Avant un contre-la-montre à Saint-Quentin.

On est donc bien loin des sept premières éditions (1955-1961) dont toutes les étapes avaient pour départ et arrivée : Dunkerque. Boulogne-Sur-Mer sera la deuxième ville étape de l’épreuve, en 1962. À noter qu'en 1963, le départ de l’épreuve s'est fait à Paris, avec une longue étape entre la capitale et Valenciennes.  

  • L'exercice du contre-la-montre est de retour

La transformation de l'épreuve se note également dans sa composition. Absent depuis 2009, le contre-la-montre individuel fait son retour. "Après avoir écouté les demandes des directeurs sportifs" lors de la précédente édition, les organisateurs ont décidé de le remettre au programme. Long de 15,9 kilomètres, il se fera lors de la troisième étape, dans la ville de Saint-Quentin.

  • Un événement plus attractif en 2023

C’est une première dans l’histoire de la course. En 2023, l’épreuve a été reculée de deux semaines. Le but est d’attirer plus de grands noms du cyclisme. "Il y a des coureurs qui ne venaient pas chez nous parce qu’ils étaient en récupération des classiques belges. Du coup, on a repoussé de quinze jours, ce qui fait qu’on a un superbe plateau de coureurs et d’équipes", explique le nouveau président de l’épreuve. Conséquence aussi, le nombre d’équipes World Tour, correspondant à l’élite mondiale, a augmenté. Passant à 8 équipes cette année contre 6 en 2022. Par ailleurs, l’épreuve accueille 11 équipes engagées sur les routes du prochain Tour de France, l’événement planétaire de ce sport.

durée de la vidéo : 00h02mn55s
Voici l'historique des quatre Jours de Dunkerque, une course mythique de la région des Hauts de France. Les plus grands noms du cyclisme mondial se sont succédés au palmarès de cette épreuve particulièrement populaire. ©Jean-Luc Douchet / FTV

  • 68 ans d'histoire 

Depuis sa création, les 4 jours de Dunkerque a vu les plus grands noms du cyclisme s'imposer sur ces routes : Jacques Anquetil (1958 et 1959), Freddy Marteans (1973, 1975, 1976 et 1978), Bernard Hinault (1984), plus récemment Sylvain Chavanel (2002 et 2004), Arnaud Démare (2013 et 2014) et Philippe Gilbert (2022). 

L'épreuve n'a été annulée qu'à deux reprises, en 2020 et 2021, en raison de la Covid-19. L'événement permet aux sprinteurs, aux puncheurs-grimpeurs et aux baroudeurs de briller. Elle est située dans une période de transition dans le calendrier de la saison, entre la fin des classiques d'avril et les grandes courses par étapes de l'année.

  • Richard Virenque, nouvel ambassadeur de l'épreuve

Pour ce renouveau, les 4 jours de Dunkerque - Grand Prix Hauts de France voit un ambassadeur de renom rejoindre l'aventure. Il s'agit de Richard Virenque, le septuple vainqueur du maillot à pois sur le Tour de France, synonyme de meilleur grimpeur, le record pour ce classement dans la Grande Boucle.

L'ancien coureur a participé à cinq reprises à la course par étapes des Hauts de France. Lors de la présentation de l'édition 2023, jeudi 4 mai, il racontait ses souvenirs dans la légendaire montée du Cassel et sa première expérience dans cette compétition. Il avait alors aidé son coéquipier, Charly Mottet, à remporter un deuxième titre dans les 4 jours. 

France 3 et France Bleu Nord s'associent une nouvelle fois pour vous faire vivre l'étape reine, celle du secteur pavé et avec du relief, entre Roubaix et Cassel, le 20 mai, à partir de 16H15. A voir en direct et en replay, à la demande, en cliquant sur ce lien

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité