Lille : deux hommes qui préparaient "une action violente" mis en examen pour "association de malfaiteurs"

Deux quadragénaires originaires de Roubaix (Nord) ont été mis en examen cette semaine à Lille dans le cadre d'une enquête pour "association de malfaiteurs", suspectés d'être impliqués dans la "préparation d'une action violente", a indiqué le parquet jeudi 25 février.
 

Photo d'illustration d'un commissariat de police, à Lille.
Photo d'illustration d'un commissariat de police, à Lille. © Sébastien Jarry - MaxPPP

Le parquet a annoncé, jeudi 25 février, la mise en examen cette semaine à Lille de deux quadragénaires originaires de Roubaix, dans le cadre d'une
enquête pour "association de malfaiteurs". Les deux protagonistes, bien connus des services de police pour des faits de banditisme, sont suspectés d'être impliqués dans la "préparation d'une action violente". On ne connait pas la nature de cette dite action.

Lors de l'interpellation des suspects à leurs domiciles, dans la métropole lilloise, les enquêteurs ont découvert "trois armes, 15 000 euros en espèces, des tenues noires, des plaques minéralogiques, des brouilleurs d'ondes, des balises de localisation, des gyrophares mais aussi des tenues siglées "Police"", détaille la procureure de la République de Lille, Carole Etienne, dans un communiqué.

Placés en détention provisoire

Les investigations sont"menées depuis plusieurs semaines" par les enquêteurs de la Brigade de répression du banditisme et la Brigade de recherche et d'intervention (BRI) de la police judiciaire de Lille.

Lundi, à l'issue de leur garde à vue, une information judiciaire a été ouverte et tous deux ont été "mis en examen pour association de malfaiteurs, en vue de la préparation d'un crime, et placés en détention provisoire".
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
banditisme faits divers criminalité