ARCHIVES. Saint-André : quand l'usine Jean Caby ouvrait ses portes à l'ORTF en 1968

© Archives INA
© Archives INA

Jean Caby, c'est fini à Saint-André-lez-Lille. Cinquante ans avant la liquidation judiciaire de l'usine, une équipe de télévision s'était rendue dans l'usine pour y filmer le processus de fabrication des saucisses.

Par Quentin Vasseur

Une petite musique guillerette sur un abattage massif de porcs. L'image aurait du mal à passer dans un reportage en 2018, mais elle semblait naturelle cinquante ans plus tôt, lorsque l'usine Jean Caby de Saint-André-lez-Lille était au sommet de son activité.

Certaines images de carcasses porcines peuvent choquer.
ARCHIVES. Saint-André : quand l'usine Jean-Caby ouvrait ses portes à l'ORTF en 1968


Ce reportage de l'ORTF, tourné le 14 février 1968, a été exhumé des archives de l'INA alors que l'usine vit son dernier jour après sa liquidation judiciaire, décidée mercredi par le tribunal de commerce de Lille.
 

On y découvre la production des fameuses saucisses de Jean Caby, "aux portes de Lille", à travers toutes les étapes et des chiffres qui à l'époque donnaient le tournis : 350 porcs abattus et 36 000 saucisses produite à l'heure.

Des saucisses "que vous retrouverez dans votre choucroute ou dans la forme beaucoup plus simple du hot-dog que vous achetez au coin de la rue" nous informe la voix du journaliste de l'époque.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Dimanche en politique - 30 ans après l'affaire du voile à Creil, reste-t-il des traces ?

Les + Lus