Gens du voyage sur le parking de Leroy-Merlin Faches : la direction dresse un mur de béton

Le mur a été dressé entre les caravanes et le reste du parking. / © @F3Nord
Le mur a été dressé entre les caravanes et le reste du parking. / © @F3Nord

Une vingtaine de familles appartenant à la communauté des gens du voyage se sont installés mercredi soir sur le parking du magasin Leroy Merlin, à Faches-Thumesnil. La direction a répondu en installant des murs de parpaings entre les caravanes et le reste du parking. 

Par Jeanne Blanquart

L'image est impressionnante : un mur de parpaings de trois mètres de hauteur entourant (en partie) des caravanes appartenant à des personnes de la communauté des gens du voyage. "Ils ont voulu nous emmurer", entame franchement David Guingamp, membre de la communauté. 

Une vingtaine de familles s'est en effet installée sur le parking du magasin Leroy Merlin, dans la zone commerciale de Faches-Thumesnil, ce mercredi soir. "Les personnes sont arrivées vers 23h30, ont fracturé les cadenas. Ce matin, des membres du personnel du magasin leur ont demandé de se rassembler car ils étaient installés sur tout le parking", confirme le magasin. 

Gens du voyage sur le parking de Leroy-Merlin Faches : la direction dresse un mur de béton

Questions de sécurité


Les gens du voyage affirment avoir trouvé un accord avec la direction pour partir samedi. Mais cet après-midi, la direction du magasin a décidé de monter un mur de parpaings sur des palettes, séparant ainsi les caravanes du reste du parking. "Ils nous disent que c'est pour ne pas faire fuire les clients. Mais on s'est mis exprès à l'arrière pour ne pas déranger", plaide David Guingamp. "On n'est pas des animaux dans un zoo. On a des familles, des personnes malades, des femmes enceintes. Ils veulent nous emmurer !"

Côté direction, la version est toute différente. "Nous avons mis ces parpaings pour assurer la sécurité de tout le monde, notamment les enfants qui jouent... C'est un parking de magasin, ça peut être dangereux", indique Leroy Merlin. "C'est juste une démarcation pour éviter que les uns et les autres prennent des risques. L'idée ce n'est pas de les empêcher de partir, bien au contraire.


Sur le même sujet

Paris : vente aquarelles de Royallieu à Drouot

Près de chez vous

Les + Lus