• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Hellemmes : après le meurtre d'une femme âgée dans un champ, un Roumain mis en examen et écroué

La septuagénaire a été tué dans ce champ, en février dernier, à Hellemmes. / © Emmanuel Quinart
La septuagénaire a été tué dans ce champ, en février dernier, à Hellemmes. / © Emmanuel Quinart

Le 10 février, une femme de 71 ans était retrouvée morte dans un champ. Mercredi 17 juillet, le Parquet de Lille a annoncé avoir retrouvé le suspect, qui avait fui en Roumanie. Il a été mis en examen pour homicide volontaire et écroué.

Par Manon Pélissier

Un homme de 18 ans a été mis en examen pour homicide volontaire, a annoncé le Parquet de Lille, le 17 juillet. Mineur pendant les faits, il est accusé d'avoir tué une femme de 71 ans, à Lille-Hellemmes, le 9 février dernier.
 
 

Localisé en Roumanie 


À la suite d'une enquête de voisinage, les soupçons se portaient sur un jeune de 18 ans, mineur pendant les faits, qui avait pris la fuite, d'après le Parquet de Lille. Il était déjà connu des services de police pour des dégradations. Il s'agirait d'un Roumain, selon l'AFP. Au début du mois de juillet, 8 proches du suspect avaient été interpellés sur les communes de Lille-Hellemmes, Aulnoye Aymeries et Roubaix.

Les 8 personnes ont été relâchés, "aucun élément ne laissant apparaître qu’elles avaient pu contribuer aux faits", a déclaré le Parquet. Néanmoins, les soupçons initiaux ont été confortés. Et le 4 juillet, le suspect était localisé en Roumanie, à Baia Mare, près de la frontière hongroise et ukrainienne. Le Parquet ne sait pas encore comment l'auteur présumé du meurtre a fait pour se déplacer jusque dans ce pays. Mais il a fui "très rapidement après les faits".

Un mandat d'arrêt européen avait été émis à son encontre. Les policiers roumains l'ont ainsi interpellé et écroué en attente de son extradition. Transféré en France, il a été présenté le 16 juillet au juge d’instruction, puis mis en examen pour homicide volontaire et écroué.
 

Meurtre sur fond d'alcool et de drogues


À ce stade des investigations, ce meurtre aurait été commis "dans un but crapuleux, sur fond de consommation excessive d’alcool et de produits stupéfiants", selon le Parquet. Le sac de la vieille dame avait en effet disparu, alors qu'il ne comportait rien de valeur.

En février dernier, une femme était retrouvée morte au milieu d'un champ, le visage marqué par de nombreuses contusions. La septuagénaire avait pour l'habitude de se promener dans ce secteur seule l'après-midi, non loin de son domicile, munie de son petit sac.

Il est établi qu'elle avait quitté son domicile vers 17 heures, pour une promenade qui ne devait pas durer plus de deux heures. Ne la voyant pas rentrer, ses proches ont signalé sa disparition dans la soirée. C'est le lendemain, vers 10h30, que le corps a été découvert par un riverain. La thèse du meurtre ne faisait aucun doute et l'enquête avait été confiée à la police judiciaire de Lille.
 

Sur le même sujet

Luka Elsner en conférence de presse avant le match de l'ASC face au LOSC

Les + Lus