• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

La Madeleine : un bus à étage s'encastre dans un portique à l'entrée du grand boulevard

Le bus d'une hauteur de 4 mètres a tenté de pénétrer sur l'avenue de la République à La Madeleine, dont l'accès est limité par un portique aux véhicules d'une hauteur maximale de 2,60 mètres. / © Anthony Levrot / Flickr / Google - Montage France 3
Le bus d'une hauteur de 4 mètres a tenté de pénétrer sur l'avenue de la République à La Madeleine, dont l'accès est limité par un portique aux véhicules d'une hauteur maximale de 2,60 mètres. / © Anthony Levrot / Flickr / Google - Montage France 3

Un car de voyageurs a percuté un portique de limitation de hauteur autorisée, dimanche soir à l'entrée du grand boulevard à La Madeleine. Deux personnes ont été légèrement blessées. En 2015, un bus à étage avait déjà été "décapité" sous un mini-tunnel, faisant 34 blessés, dont six grièvement.

Par TM

Dimanche 24 mars vers 20h10, un car Flixbus d'une hauteur de 4 mètres a percuté un portique d'accès de 2,6 mètres à l'entrée de l'avenue de la République (Grand boulevard) à La Madeleine

Deux des 35 passagers ont été légèrement blessés, dont un enfant de trois ans qui souffre de coupures diverses dues à des bris de vitres. Un adulte se plaint de douleurs aux genous. 

Le bus à deux étages partait de Lille pour se rendre à Amsterdam. 
 

Accident grave en 2015


Si cet accident est sans gravité, il rappelle celui de juillet 2015, où un autocar espagnol à étage s'était encastré dans un mini-tunnel, se trouvant littéralement "décapité". 28 passagers avaient été blessés, dont six grièvement.
 
Un accident de car avait fait 34 blessés dont six grièvement, le 26 juillet 2015 à l'entrée du grand boulevard à La Madeleine. / © Adrien Gavazzi - France 3
Un accident de car avait fait 34 blessés dont six grièvement, le 26 juillet 2015 à l'entrée du grand boulevard à La Madeleine. / © Adrien Gavazzi - France 3

Le chauffeur de 59 ans avait été mis en examen pour "blessures involontaires ayant entraîné une incapacité totale de travail d'une durée inférieure ou égale à trois mois par violation manifestement délibérée d'une obligation de prudence ou de sécurité prévue par la loi ou le règlement". Il n'avait pas respecté les panneaux de signalisation limitant l'accès du boulevard aux véhicules dont la hauteur est inférieure à 2,6 mètres. 

 

A l'époque, le maire de La Madeleine Sébastien Leprêtre avait réclamé "la pose d'une signalisation lumineuse "agressive" pour dissuader les véhicules de trop grande hauteur de s engager dans les mini-tunnels". "Voilà des années (!) que je préconise la mise en place d une alerte GPS poursuivant le même objectif. Il est plus que temps de passer d une obligation de moyens a une obligation de résultats", avait-il alors déclaré.




 

Sur le même sujet

Réinstallation de l'Homme à la bouée à Saint-Leu

Les + Lus