Cet article date de plus de 3 ans

Mort d'Angélique à Wambrechies : la garde à vue de David R. prolongée de 24 heures

Le parquet de Lille va procéder à davantage de vérifications.
La garde à vue de David R., le principal suspect du meurtre d'Angélique Six à Wambrechies, a été prolongée de 24 heures, a-t-on appris dimanche soir auprès du parquet de Lille.
 

Des vérifications plus approfondies sur ce point seront effectuées


"Par ailleurs, les qualifications reprises sur le communiqué sont celles qui figurent sur le casier judiciaire" précise le parquet. "Des vérifications plus approfondies sur ce point seront effectuées, ce qui nécessite d’aller chercher des informations relativement anciennes, ce qui n’était pas l’urgence à ce stade."
 
David R., âgé de 45 ans, est un ancien voisin (entre 2006 et 2016) de la famille Six. Salarié de Transpole, il avait été condamné en 1996 pour des faits de viol avec arme, agression sexuelle et vol avec violence commis en 1994. Une condamnation qui lui a valu une inscription au Fichier judiciaire national automatisé des auteurs d'infractions sexuelles ou violentes (FIJAIS). Condamné à neuf ans de prison, il a été libéré en 2000.
 
La jeune Angélique, 13 ans, était portée disparue depuis mercredi après-midi. En s'appuyant sur le témoignage d'un petit garçon qui l'avait vue suivre un homme, la police judiciaire a interpellé samedi soir David R, qui a rapidement avoué les faits avant de conduire les enquêteurs dans une forêt de Quesnoy-sur-Deûle où se trouvait le corps sans vie de l'adolescente.

Selon les premiers éléments de l'enquête, il l'aurait emmenée chez lui avant de tenter d'abuser d'elle et de la tuer. Le procureur de la République de Lille tient une conférence de presse ce lundi à 15h30.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers meurtre d'angélique six