• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Mort d'Angélique à Wambrechies : le suspect vit dans le quartier et avait été condamné pour viol

Il s'agit d'un homme de 45 ans, connu de la justice pour des faits de viol et d'agression sexuelle.

Par Quentin Vasseur

On en sait plus sur les circonstances du décès d'Angélique à Wambrechies, près de Lille. L'homme de 45 ans qui a été placé en garde à vue dans la nuit du samedi au dimanche 29 avril a avoué les faits et a conduit les enquêteurs dans une forêt de la commune de Quesnoy-sur- où se trouvait le corps de l'adolescente de 13 ans.
 

Un habitant du quartier


Le suspect, prénommé David, est un homme qui vit dans le quartier de l'Agrippin, à Wambrechies, d'où est également originaire la jeune fille. De ce fait, elle le connaissait et l'a suivie, comme l'avait assuré un enfant témoin de la scène aux policiers.
 


Surtout, l'homme est déjà connu de la justice pour des faits de viol et d'agression sexuelle : il a été condamné en 1996 pour des faits commis en 1994, qualifiés de viol avec arme, attentats à la pudeur aggravés et vol avec violences.

Il était inscrit dans le fichier judiciaire national automatisé des auteurs d'infractions sexuelles ou violentes (FIJAIS).

Il aurait tenté d'abuser de la jeune fille avant de la tuer et de transporter le corps jusqu'à la forêt de la commune voisine.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Effondrement chaussée centre-ville d'Amiens

Les + Lus