• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Municipales à Lille : Violette Spillebout (LREM) porte plainte après une intrusion “violente” dans une réunion

© Twitter (@VSpillebout)
© Twitter (@VSpillebout)

Violette Spillebout, candidate "La République en marche" à l'investiture en vue des municipales de 2020 à Lille, a indiqué mardi avoir porté plainte au lendemain d'une intrusion "violente" lors d'une réunion de son collectif dans un café de la ville.

Par AFP

Lundi soir, vers 19H30, une quarantaine de personnes étaient réunies dans un café du quartier de Wazemmes pour un débat autour de la question de l'eau lorsque sept à 10 personnes ont fait "intrusion (...), insultant les participants comme les gérants, les provoquant et les menaçant physiquement", a annoncé dans un communiqué le collectif "LilleC", qui soutient le projet de Violette Spillebout. 

"+On est chez nous, vous n'avez rien à faire à Wazemmes, on va le fermer ton bar+, voilà ce qu'on a aussi entendu", ajoute le communiqué. "Leur principe est de dire : tous ceux qui sont apparentés à Emmanuel Macron sont des +monstres+ -c'est le terme qu'ils emploient", a déploré Ingrid Brulant, chargée des relations presse du collectif "LilleC", ajoutant que la réunion avait été interrompue.


Plainte déposée


Le collectif a dénoncé des "agissements violents" relayés par des groupes "extrémistes, notamment antifascistes et anticapitalistes" sur internet, selon Mme Brulant.  Après "de nouvelles menaces proférées sur les réseaux sociaux et sur la toile", Violette Spillebout et Bernard Charles, membre du collectif et conseiller municipal de Lille, ont porté plainte mardi soir au commissariat de Lille, a indiqué Mme Spillebout, se disant "choquée et révoltée qu'une bande d'individus avec lesquels aucune discussion n'est possible puisse se permettre d'empêcher la démocratie française de fonctionner".
 

La gérante du café va également porter plainte mercredi, a-t-elle ajouté. 

Le collectif "LilleC", qui accueille des adhérents à LREM mais aussi "de nombreuses personnes qui ne sont pas engagées en politique", organise un lundi sur deux un échange sur les sujets de préoccupation des Lillois. 

Ancienne directrice de cabinet de Martine Aubry, Violette Spillebout, 46 ans, est l'une des deux candidates déclarées à l'investiture LREM pour les municipales de 2020 à Lille avec la députée Valérie Petit. 


 

Sur le même sujet

AC Ajaccio - Lens : les buts

Les + Lus