Sainghin-en-Mélantois : ivre et contrôlé après un accident de buggy, il insulte et frappe les gendarmes

Il a également refusé de se soumettre à un contrôle d'identité et à un dépistage d'alcoolémie.
Photo d'illustration.
Photo d'illustration. © FREDERIK GILTAY / FRANCE 3 NORD PAS-DE-CALAIS
Un homme a été interpellé, dans la nuit du dimanche 5 au lundi 6 avril après une série d'infractions commises à Sainghin-en-Mélantois, près de Lille.

 

Buggy sans feux


Les faits se sont produits vers 22H15, lorsque des gendarmes de la compagnie de Cysoing contrôlent le conducteur d'un buggy qui circulait sans feux sur la voie publique... et qui était accidenté après avoir fait un tête à queue.
 
L'homme a à la fois refusé de décliner son identité et refusé le test d'alcoolémie, tout en insultant les gendarmes. Suite à une enquête de voisinage, les militaires sont malgré tout parvenus à trouver son domicile, où ils ont ramené le mis en cause pour qu'il puisse récupérer des papiers d'identité.

Une fois chez lui, il a alors saisi l'une des gendarmes à la nuque, et asséné un coup de poing au visage des deux autres gendarmes. Il a fini par être maîtrisé et interpellé. Il se trouve toujours en garde à vue ce mardi. Les deux gendarmes ont chacun un jour d'Incapacité temporaire de travail (ITT).

À l'issue de sa garde à vue, le mis en cause s'est vu remettre une COPJ en vue d'une comparution en octobre 2020. Il est poursuivi pour conduite d'un véhicule sous l'empire d'un état alcoolique (1,77 gr par litre de sang), violences aggravées sur personne dépositaires de l'autorité publique, rébellion, outrage et non-respect du confinement.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers