Alerte à la bombe : les campus de l'Université d'Artois et de l'Université de Lille évacués, les cours suspendus

En ce jour de rentrée, deux alertes à la bombe ont été déclenchées dans les Universités de Lille et Arras, principales facultés du Nord et du Pas-de-Calais. Les étudiants ont été évacués.

Deux nouvelles alertes à la bombe ont été déclenchées ce lundi 8 janvier 2024 sur le campus des l'Universités d'Artois, à Arras (Pas-de-Calais), et de Lille, sur le campus Pont de Bois à Villeneuve-d'Ascq (Nord), où sont dispensés les enseignements en sciences humaines et sociales.

À Arras...

Vers 9 heures, l'administration de l'Université d'Artois a reçu un mail menaçant de faire exploser une bombe dans l'enceinte de l'établissement. Évacué immédiatement, le campus a été passé au peigne de fin par la police et les services de déminage. Vers 11 heures, l'évacuation était terminée et une levée de doute était en cours, menée par une brigade cynophile. Selon la police "les étudiants ont été invités à rentrer chez eux", les cours sont donc annulés pour la journée.

... Et à Villeneuve-d'Ascq

À Villeneuve-d'Ascq, même schéma. Le service administratif de la faculté a reçu un mail dans la matinée, menaçant de faire exploser une bombe dans l'après-midi. L'évacuation commencée à 11h30 sur le campus laisse présager une annulation des cours selon l'Université de Lille... Plusieurs alertes à la bombe, qui n'étaient finalement que des canulars, ont déjà eu lieu dans ces universités au cours des derniers mois.