Après 5 semaines de travaux, le trafic sur l'A1 va reprendre à Lille

Depuis le 10 juillet 2023, des travaux sont engagés sur l'autoroute A1 dans le sens Paris-Lille, entre Ronchin et Seclin, pour rénover la voierie et certains ouvrages d'art. Le trafic devrait reprendre ce samedi 12 août.

Les habitués de l'autoroute A1 se souviennent certainement des embouteillages monstres qui ont marqué le début de l'été aux portes de la métropole lilloise. Des travaux de rénovation entamés par la direction interdépartementale des routes du Nord (DIR Nord) le 10 juillet dernier avaient causé plusieurs kilomètres de bouchons tout autour de Lille.

Mais après cinq semaines de chantiers, les travaux engagés pour assainir la chaussée et rénover sept ponts de l'A1 touchent à leur fin. Ce samedi 12 août, les véhicules devraient pouvoir de nouveau rouler sur la portion d'autoroute qui passe dans le secteur de Ronchin et de Seclin.

Deux jours d'avance

Malgré la météo peu clémente qui a marqué les Hauts-de-France ces dernières semaines, les ouvriers présents sur le chantier n'ont pas pris de retard. Au contraire, les travaux ont même été achevés avec deux jours d'avance. "L'organisation a été pensée depuis très longtemps, on a travaillé sur une période compacte en optimisant les interventions d'entreprise, notamment pour gérer les aléas liés aux conditions météorologiques", précise Xavier Delebarre, directeur de la DIR Nord. Ils devaient normalement être achevés le 14 août prochain.

La nuit précédant la réouverture de l'A1, les ouvriers vont continuer à nettoyer et à démonter le matériel, comme la signalisation temporaire, pour qu'au petit matin la totalité de la chaussée soit libre à la circulation.

15 ans de tranquillité

Près de 250 personnes ont dû être employées sur le chantier pour remettre à neuf une chaussée vieillissante, devenue dangereuse. Une situation peu étonnante au vu des 100 000 véhicules circulant dans chaque sens, tous les jours, sur cette portion de l'A1. Le mois qui vient de s'écouler a permis de rénover :

  • 7km de bretelle ;
  • de remettre à neuf des ponts vieux de dix ans ;
  • de vérifier les glissières et tous les éléments qui garantissent la sécurité sur la route ;
  • de changer les panneaux de signalisation.

Des travaux à 8,25 millions d'euros qui devraient permettre au secteur Ronchin-Lesquin de rester en bon état pendant une quinzaine d'années... Même si en 2025, un nouveau chantier sera mis en place, mais dans le sens inverse.