C3 : Lille refuse de tomber sans combattre l'Ajax

Dominé à l'aller, au score et dans le jeu, Lille veut tomber les armes à la main face à l'Ajax en 16es de finale retour de Ligue Europa (18h55) jeudi à Amsterdam, où le leader de Ligue 1 vendra chèrement sa peau.

© DENIS CHARLET / AFP

Dominé à l'aller, au score (2-1) et dans le jeu, Lille veut tomber les armes à la main face à l'Ajax en 16es de finale retour de Ligue Europa (18h55) jeudi à Amsterdam, où le leader de Ligue 1 vendra chèrement sa peau.

Auteur d'un "non-match" lors de la première manche la semaine dernière, le Losc fourbit ses armes pour espérer une qualification pour les 8es de finale qui serait la troisième de l'histoire du club.

Des Nordistes dépassés

Dépassés, les Nordistes ont raté leur match aller, ouvrant le score totalement contre le cours du jeu sur une grossière erreur adverse exploitée par Timothy Weah, avant de craquer en trois minutes en encaissant un penalty puis un but...

"On a fait un non-match. Certes il y avait la qualité de l'Ajax, mais on a été en-deçà de ce qu'on aurait dû faire", a pesté l'entraîneur lillois Christophe Galtier. "On a manqué de rythme, quand on récupérait le ballon on le rendait tout de suite. On s'est fait bouger, on a été battu dans beaucoup de compartiments. Il faut retenir la leçon et avoir beaucoup plus de maîtrise, de calme, de lucidité."

On a fait un non-match. Certes il y avait la qualité de l'Ajax, mais on a été en-deçà de ce qu'on aurait dû faire.

Christophe Galtier

Le technicien a néanmoins apprécié la réaction de ses joueurs à Lorient, dimanche en championnat (4-1). Comme après ses trois précédentes défaites cette saison (Brest, Celtic Glasgow et Angers), le Losc a rebondi et renoué avec la victoire dans la foulée.

"J'ai aimé ce qui s'est passé à la fois samedi à l'entraînement et dans la préparation de ce match à Lorient. J'ai senti les joueurs mobilisés pour maintenir notre dynamique", a expliqué l'entraîneur lillois après le succès en Bretagne dimanche.

André en "aboyeur"

Pour espérer inquiéter l'Ajax, qui reste sur une belle série de dix victoires consécutives, les Dogues vont devoir mettre plus d'agressivité à la perte de balle. Surtout, il faudra se montrer plus précis, notamment sur les transitions offertes par les Néerlandais, dont le jeu porté vers l'offensive crée des espaces.

Le retour de suspension de Xeka et surtout de Benjamin André offrira plus de solutions à Galtier au milieu et certainement plus d'engagement car l'ancien Rennais, "un aboyeur" et "un joueur d'expérience très important pour le groupe" selon son entraîneur, a tendance à entraîner l'équipe avec lui dans le combat.

La bonne prestation dimanche a aussi permis au technicien nordiste de faire souffler Jonathan Bamba et Jonathan David, sortis à l'heure de jeu, tandis que Renato Sanches a été préservé en ne jouant que les quinze dernières minutes.

L'Ajax sur sa lancée 

En face, l'Ajax, leader du championnat néerlandais, compte bien poursuivre sur sa lancée et faire le plein de confiance avant le choc de dimanche sur la pelouse du PSV Eindhoven qui pourrait lui ouvrir un boulevard vers le titre national en cas de succès.

Lille est une équipe fantastique, ils ont de la qualité et jouent très bien. Ils ne sont pas leaders du championnat de France par hasard... Si on veut se qualifier, il faudra non seulement être aussi performant qu'au match aller, mais aussi s'améliorer.

Erik ten Hag, entraîneur néerlandais

Toujours privés de leur buteur international ivoirien Sébastien Haller, non-inscrit sur la liste des joueurs qualifiés pour la Ligue Europa, et du gardien camerounais André Onana, suspendu pour dopage, les Ajacides déplorent également l'absence du latéral Nicolas Tagliafico, qui avait offert le but aux Lillois avant de se rattraper en obtenant le penalty la semaine dernière. 

Mais ils récupèrent leur jeune prodige au milieu, Ryan Gravenberch (18 ans), suspendu à l'aller. "Lille est une équipe fantastique, ils ont de la qualité
et jouent très bien. Ils ne sont pas leaders du championnat de France par hasard... Si on veut se qualifier, il faudra non seulement être aussi performant qu'au match aller, mais aussi s'améliorer
", a prévenu l'entraîneur néerlandais Erik ten Hag.
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
losc football sport