• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Le CHU de Lille réussit la transplantation d'un cœur resté plusieurs heures sous perfusion, une première en France

© Frédérik Giltay & CHU Lille
© Frédérik Giltay & CHU Lille

Cette technique est déjà utilisée à l'étranger.

Par @F3nord

Une belle prouesse, pour les chirurgiens du service cardiologie du CHU de Lille. Le centre hospitalier lillois s'est félicité dans un communiqué de la réussite, en avril dernier, de la première utilisation d'un "cœur isolé perfusé" pour transporté un cœur sur une longue distance, du donneur jusqu'au receveur.

Cette technique, appelée en anglais "Organ Care System", est déjà utilisée dans des pays plus vastes, comme les États-Unis et l'Australie, où le transport d'un organe peut prendre du temps. La technique consiste à "perfuser en sang oxygéné le cœur battant du donneur avant la transplantation, et ce durant tout le temps de transport. C’est une alternative à la technique habituelle qui consiste à conserver le cœur en arrêt dans de la glace" indique le CHU de Lille.

 

Passer de 4 à 6 heures maximum

"Avec cette technique la durée du transport n'a plus le même niveau de risque, et la limite théorique des 4 heures de transport dans la glace se trouve prolongée au-delà de 6 heures" précise encore le CHU.

"Sans l’investissement du CHU via son Budget pour l’innovation, nous n’aurions pas pu utiliser cette technique coûteuse. Avec le triple objectif de sécuriser la transplantation, augmenter le nombre de donneurs, et améliorer les résultats de greffe, cette technique représente un réel espoir" confie le professeur André Vincentelli, chirurgien cardiaque au sein de l'hôpital lillois.
 

Sur le même sujet

Enquêtes de région : “Notre cher patrimoine”

Les + Lus